Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

Panier

Différences vin biologique vin biodynamique

Le vin est une boisson alcoolisée formée à base de raisin et obtenue après fermentation de celui-ci. Il existe tout un champ lexical à adapter afin de se plonger dans l’univers des vins. 

Malgré cette appellation globale sur la forme, il se souligne de grandes différences en matière d’appellation et préparation de vin. Ainsi, les noms optés pour ces diverses fabrications sont : le vin biologique, le vin biodynamique, le vin naturel. 

Dans l’optique d’établir une différence entre ceux-ci, nous allons tout d’abord nous familiariser avec le vin biologique, présenter les caractéristiques du vin biodynamique et pour finaliser par les divergences existantes entre ces types de vin.

Découvrir une sélection de vins bio et biodynamique !

pinotbleu différence vin biologique vin biodynamique

Le vin biologique

Le vin biologique vulgairement appelé vin bio se plie aux principes d’agriculture biologique. Il obéit à certaines règles tels que la proscription des produits chimique sur le sol (les pesticides, les herbicides, les fertilisants, les engrais chimiques….) et le retour à la mécanisation de l’agriculture.

L’origine de l’agriculture biologique s’établi officieusement depuis des générations par contre, elle respecte les règles prescrites par l’agriculture biologique depuis des années.

De par son goût et la saveur intense qu’il offre, il est clair qu’il affirme sa différence.  Le goût du vin bio s’identifie par la provenance et la sélection de matière agricole apporté afin de constituer celui-ci. 

Malheureusement, plusieurs terres de vignerons ont reçu beaucoup d’attaques des produits chimiques.

L’industrialisation de l’agriculture a affecté les terres. Cet état de chose a contribué à donner un piètre goût à ces raisins.

Lorsque nous palpons les saveurs du vin produit par les vignerons bio, il se dégage un aspect floral, une odeur d’été avant de chuter sur le goût du raisin. Ainsi, la densité de l’alcool est étouffée grâce au délicat nutriment et bonne bactérie apporté par le sol sur la plante.

La particularité des vins bio est leur faible teneur en sulfites ajoutés lors de la vinification. Après avoir mis du vin rouge ou un effervescent en bouteille, la teneur du sulfite ajouté ne pourra excéder 30mg/l. Par ailleurs, la vinification pour les vins naturels une fois les raisins bio vendangés est la plus naturelle, les vignerons n'ajoutent pas de levure aromatique exogènes pour la fermentation ou du soufre pour la vinification.

Découvrir une sélection de vins 100% bio et biodynamique

Le vin biodynamique

De nombreux mystères entourent la biodynamie du vin car elle n’a pas été démontrée scientifiquement au niveau de la qualité spéciale de sa préparation.

Le vin biodynamique prenant ses sources dans l’agriculture biodynamique est à l’origine fondé par le philosophe autrichien Rudolph Steiner.

Dans les années 1900, de nombreux agriculteurs observent le coté néfaste de l’agriculture industrielle sur l’environnement et la santé. L’agriculture industrielle prime beaucoup plus sur la quantité et non la qualité. Ceci, par l’utilisation de produits chimiques : les pesticides, les engrais chimique, les fertilisant….

 Rudolph Steiner pense agriculture depuis son bureau. N’ayant jamais bénéficié d’une quelconque formation en agriculture ou en science, il organise une conférence s’étalant sur 8 jours « cours aux agriculteurs » devant plusieurs spécialistes confondus dans divers domaines tels que : agriculture, biologie, etc. Pendant cette conférence, le principal problème soulevé était l’industrialisation de l’agriculture. Environ un an plus tard, Rudolph Steiner décède. Malgré cela, les écrits du philosophe sur la conférence perdurent encore de nos jours.

À travers cette conférence, il dénonce l’utilisation d’engrais chimiques et des produits phytosanitaires occasionnant un impact très néfaste sur l’environnement et les êtres vivants qui s’y trouvent.

Après de multiples noms que l’organisation lui avait octroyé, il s’est finalement enraciné sous le nom de production biodynamique en 1933. Elle  avait pour but d’enseigner une nouvelle manière de nourrir le sol grâce aux « forces cosmiques » favorisant ainsi une liaison dense entre la plante et le sol. 

Les vignerons administrent donc à leur vignes des produits naturels tels que du purin d'ortie ou du compost en fonction des cycles, du soleil et de la lune.

Bien qu’elle cherche à s’enraciner sur le cycle solaire, lunaire, planétaire et astral, il est parfois renvoyé au rang de sorcellerie ou du chamanisme par certains penseurs. 

Le vin biodynamique se base uniquement sur des principes infondés de Rudolph Steiner qui s’est opposé à la démonstration scientifique de ses théories : elle se fonde sur la foi. Néanmoins, il existe des labels tels que Demeter et Biodyvin pur authentifier des vins issus de l'agriculture biologique.

Bien des penseurs s’inscrivent en faux contre cette anthroposophie  qui targue les mérites d’une idéologie steinerienne en total contradiction avec les connaissances scientifiques étayées jusqu’ici.

Les différences entre le vin bio et le vin biodynamique

Bien que présentant des similitudes, la bio dynamisation est tout d’abord fondée sur le système agricole biologique avant d’être biodynamique. Ces deux systèmes présentent des différences :

  • La constitution de la viticulture biodynamique s’enracine à travers la dynamisation du sol produisant ainsi une liaison plus dense entre la plante et la terre. Par  contre, la viticulture biologique tire son essence spécialement de la mécanisation de la production.

  • Les vins biologiques sont identifiés par le label AB. Mais les vins biodynamiques se certifie par le label Déméter et biodyvin.>

  • La production du vin biologique obéit à un cahier de charge règlementé par la charte européenne. La production du vin biodynamique obéit à un cahier de charge mais n’est en aucun cas réglementé par la charte européenne.

  • La commercialisation des vins biodynamiques ne font pas référence à leur biodynamie. En revanche, l’appellation vins biologiques est plus mise en avant par le système commercial.

  • L’utilisation de la technique biodynamique est de faciliter un échange cosmique entre la plante et la terre. Cependant, les techniques de production du vin biologique se focalise uniquement sur la diminution des produits chimiques. 

 Conclusion 

Le vin bio et le vin bio dynamique sont sujets à beaucoup de polémiques. Il existe une réelle divergence au niveau de la qualité et du goût. La préparation du vin bio est basée sur des théories établies par la science. Par contre la biodynamie fonde ses théories sur les cycles lunaire et planétaire non fondé jusqu’ici. Toujours est-il que les deux types de vin sont sains du fait du rejet lors de leur culture des produits chimiques.

Contrairement aux vins bios et la biodynamie, l'association des vins dits naturels n'utilisent aucune dose de soufre lors de sa vinification.

Découvrir une sélection de vins bio et biodynamique !

9,8/10 | Excellent