Panier
logo ab

La fine fleur du vin bio

camion

Livrée gratuitement en France

24h

En 24h au pied du canapé

Truspilot

AVec le meilleur service !

Les cépages noirs

En savoir plus sur le cépage.

Découvrir tous les types de cépages noirs

Saviez-vous que plusieurs éléments participent à l’élaboration d’un vin de qualité ?

Si le climat de la région, le type de sol et le temps qu’il fait sont importants, c’est davantage le cépage (variété de plant de vigne cultivée) et le jus qu’il produit qui sont déterminants.

En effet, le cépage se présente comme l’élément essentiel du vin, car il lui donne le goût, la teneur, l’aspect et les arômes. Il existe les cépages blancs, les cépages noirs et les cépages rouges.

Découvrons aujourd hui ensemble dans cet article les cépages noirs.

cepage noir

Les principaux cépages noirs

Il existe plusieurs variétés de cépages noirs dans le monde. Mais tous n’ont pas le même rendement, et la même renommée.

C’est pour cette raison que cet article a fait une sélection des plus célèbres d’entre eux en s’intéressant à leur bastion de production, et à leurs caractéristiques respectives.

Syrah

Zone de production : en toute sincérité, il est difficile de dire avec certitude de quelle région provient la syrah.

En prenant en compte les légendes qui se contredisent, il se pourrait qu’elle soit originaire de l’une de ces trois cités antiques : la Sicile, la Syrie ou la Perse. Mais plus concrètement des tests ont récemment démontré qu’en réalité elle tire son origine des côtes du Rhône septentrionales.

Toutefois, à ce jour, elle est présente dans la vallée du Rhône, en Provence dans le Languedoc-Roussillon et bien évidemment dans le sud-ouest de la France.

Sa surface dans le monde ne cesse d’augmenter, on la retrouve aussi en Italie, en Afrique du Sud, au Mexique et en Argentine.

Propriétés : très sensible aux maladies, la syrah redoute la sécheresse. Lorsqu’elle est produite sur des sols riches en oligo-éléments, elle produit des grappes belles de par leur couleur d’un noir bleuté et des baies moyennes très épicées et sucrées.

La syrah produit des vins rouges aux couleurs très soutenues. Très peu acides, ils sont fortement alcoolisés en plus d’être d’une complexité aromatique épicée, fruitée, florale et des tannins. Au-delà des vins rouges la syrah produit aussi des vins rosés sur le fruit agréables en bouche du fait de leur finesse.

 

cepages noirs

Pinot noir 

Zone de production : le pinot noir est un cépage très important en bourgogne et en champagne, c’est d’ailleurs l’unique cépage rouge autorisé en Alsace.

Mais le succès qu’il rencontre en Oregon, aux États-Unis ainsi qu’en Australie et en Nouvelle-Zélande ne suffit pas à masquer le fait qu’il soit difficilement cultivé à l’extérieur de la France.

Propriétés : ce cépage riche en composés phénoliques a besoin d’un terroir à même d’affaiblir sa rigueur et réduire la production des grappillons.

Il est très sensible à des maladies comme le mildiou, la pourriture grise et aux cicadelles. Il affectionne particulièrement le climat continental. Les vins qu’il produit sont d’une grande qualité jumelant finesse, puissance, intensité et complexité aromatique selon son avancée (fruits, sous-bois, cuir).

C’est donc à dessein que les plus grand et le très grand vin tels que le domaine de la Romanée Conti l’utilisent avec le pinot noir pour élaborer leurs vins.

Grenache

Zone de production : le grenache noir n’est pas la seule variété de grenache qui existe. Il en existe deux autres (le grenache blanc et le grenache gris).

Il se classe fièrement derrière le merlot et le cabernet-sauvignon dans la liste des cépages les plus cultivés dans le monde entier. Il s’étend sur plus de 100 000 hectares de vignes en France repartis dans le Languedoc, dans la vallée du Rhône et en Provence.

Il est également cultivé en dehors de la France dans les pays comme l’Espagne, l’Italie, l’Australie, l’Afrique du Sud, l’Argentine et en Californie. 

Propriétés : il est assez productif, et a un jus très sucré sans doute à cause de ses grappes et de ses baies généreuses.

La réputation de ses vins doux naturels du Roussillon le précède. À cet effet, il est considéré par bon nombre d’experts comme le cépage donnant des vins rouges et rosés les plus appréciés de la méditerranée, qu’il soit seul ou assemblé au Carignan, la syrah ou au mourvèdre.

Ses vins aux arômes de fruits noirs ont des notes de cacao, d’épices et de café et sont forts en alcool et faibles en acidité.

 cepage noir

Cinsault

Zone de production : ce cépage noir français, dont l’origine serait la Provence couvre près de 30 000 hectares en France et s’étend dans la vallée du Rhône et le Languedoc-Roussillon. On le cultive aussi en Algérie et en Afrique du Sud où on a effectué un croisement entre le cinsault et le pinot noir.

Propriétés : il s’avère résistant à la sécheresse, faisant de lui un cépage fertile et très productif.

La régularité de sa production ainsi que la qualité ne sont possibles que s’il est réservé aux terres pauvres et sèches. Il vieillit assez rapidement, et est sensible aux maladies du bois, aux acariens et à la pourriture grise.

Ses baies et ses grappes grosses accroissent son rendement en jus. Leur saveur est très douce peu importe le stade de leur maturité. Quand il est planté en terrain pauvre et sec, il donne naissance à des vins moelleux.

Carignan

Zone de production : souvent surnommé bois dur, le Carignan est un cépage d’origine espagnole plus précisément à Carinena dans la province de Saragosse où peu à peu, on a cessé de le cultiver.

Désormais, on le cultive essentiellement en France son pays d’adoption, dans le vignoble du Languedoc-Roussillon et des côtes du Rhône sur une étendue de 955 744 hectares. S’il est peu cultivé dans son pays d’origine, il convient de noter toutefois qu’on le retrouve en Italie sur plus de 2500 hectares, au Chypre, en Grèce au Maroc et en Afrique du Sud, mais aussi en Amérique latine, aux Etats unis, en Australie et en Chine.

Propriétés : ce sont des cépages très résistants qui peuvent vivre jusqu’à cent ans voire plus et c’est à 30 ans qu’ils sont à même de produire un meilleur vin. Il apprécie les sols peu fertiles et secs et nécessite une chaleur et un ensoleillement, il faut attendre sa troisième époque pour le voir arriver en maturité.

 Les vins issus de sa production sont bien colorés du fait de la générosité et la puissance qu’il cumule pour ce qui est de sa composante aromatique, ce cépage dégage de façon combinée : cerise mûre, banane, framboise, poivre, Armande, pruneau et violette.

Il s’utilise aussi dans la fabrication des vins rosés. C’est l’un des cépages les plus clonés (25 clones au total) à cause de son rendement, c’est un cépage qui essuie beaucoup de critiques, car taxé à tort ou à raison de médiocre.

 cepage noir

Cabernet franc  très ancien

Zone de production : ce cépage noir de cuve est parmi les très anciens cépages rouges bordelais. Il se présente comme le membre le plus proche des variétés sauvages de la famille des cabernets (considérée comme l’une des familles de cépage les plus cultivé au monde).

 

Lire aussi cet article dédié au cabernet sauvignon.

En plus du cabernet franc et du cabernet de sauvignon, elle regorge de nouveaux cépages cabernet dont : cabernet carbon, cabernet cortis, cabernet cubin, cabernet dorio, cabernet dorsa, cabernet mitos et le Ruby cabernet).

Il tire ses origines du vignoble pyrénéen et c’est progressivement qu’il a conquis le Sud-ouest français. On en cultive environ 45 000 hectares dans plus de 20 pays du monde.

Mais la France s’en tire avec la plus grosse part, soit environ 36 000 dont la seule moitié est cultivée l’Aquitaine et une autre partie dans la vallée de la Loire, mais le Livournais demeure son terroir de prédilection. Sa précocité comparée à son cousin le cabernet sauvignon lui donne la possibilité d’être cultivé dans le nord.

Propriétés : il regorge de nombreux atouts qui le distinguent des autres, il s’appuie sur une finesse aromatique (arômes épicés et de poivron) mais également sur l’attitude qui est la sienne au vieillissement (sa pauvreté en tanins précipite son vieillissement).

Les parfums qu’il dégage sont fonction des terroirs où il est planté. Pour preuve dans le vignoble du Bourgueil, ils sont proches de la framboise, et dans le vignoble de chignon, ils se rapprochent de la violette.

Les vins qu’il produit sont de coloration moyenne. Fruités, ils ont la particularité de se consommer jeune, mais aussi à un âge avancé. Ce cépage n’est pas étranger à des assemblages où dans la plupart du temps, il ressort majoritaire (il représente 60% de son assemblage avec le très célèbre Château cheval blanc).

 

Malbec

Zone de production : ce cépage dont le nom varie en vertu de l’encépagement peut se nommer Auxerrois à cahors, et Malbec à Bordeaux. Ailleurs, il est connu sous le nom de côt.

Le malbec est un cépage de cuve noir à fort rendement  et est originaire de la France où sa culture connaît une certaine régression avec seulement 6 000 hectares.

Par contre, il s’est bien introduit en Argentine avec un succès sans précédent, il couvre 25 000 hectares du vignoble argentin de nos jours. Il s’est aussi exporté au Chili avec une couverture d’environ 6 000 hectares. On en trouve également des vignobles italiens, Australiens, Californiens, Italiens et Néo-zélandais 

Propriétés : au registre des aptitudes, il est à préciser que malgré la vigueur qu’on lui connaît, il fait preuve de sensibilité à l’excoriose et aux cicadelles, mais aussi la coulure, il est donc impératif de le densifier et de recourir à une porte greffe-faible.

Les grains sont petits à moyens et il a des grappes et des baies à taille moyenne qui concourent à la production des vins aux parfums relevés très colorés et riches en tanin ce qui facilite leur vieillissement. Ses vins sont très relevés et en assemblage, il bonifie le vin en lui apportant du moelleux et de la couleur.

cepage noir

Gamay

Zone de production : ce cépage précoce et productif est un cépage de cuve français qu’on appelle parfois gamay noir à jus blanc.

Du fait de la concurrence que pouvait lui imposer le pinot noir de bourgogne, il a été déplacé dans le Beaujolais et sa culture s’étend de Mâcon jusqu’à Lyon.

Il profite lisiblement des sols granitiques et siliceux qui favorisent une meilleure production.

On le cultive dans d’autres terroirs Français comme la vallée de la Loire, en Bugey, en lorraine, en Savoie et en Auvergne. Ce cépage a une faible exportation car sur 33000 hectares cultivés  dans le monde, on en compte 30000 en France et majoritairement dans le Beaujolais avec environ 22000 hectares.

Propriétés : c’est un cépage à fort rendement car sa densité de production oscille entre 6000 et 13000 pieds à l’hectare. Il ne supporte pas des climats très chauds, moins encore des conditions assez fertiles et craint par-dessus tout le millerandage ainsi que le gel tardif. Parmi les maladies qu’il redoute figurent notamment l’oïdium et le botrytis.

 Les vins issus de ce cépage sont qualifiés de chaleureux, fruités, épicés et assez colorés. On note dans ce cépage une absence de complexité aromatique de même qu’une pauvreté en tanins. En principe, ces vins sont de  courte durée bien que dans d’autres terroirs on peut assister à une bonification de cinq ou dix ans voire plus. Sa précocité pousse à limiter sa production pour que la qualité de ses vins rouges fruités frais et gourmands ait la primeur sur la quantité. 

Conclusion

En définitive, le cépage noir entant que variété de plants qui produit les vins rouges et rosés n’a plus de secret pour vous car cet article s’est évertué à étudier quelques-uns des plus célèbres d’entre eux en dressant leurs situations géographiques et leurs aptitudes.

 En savoir plus

Le cépage blanc