Le grenache : un cépage qui incarne la gourmandise

Le cépage est le type de plant de vigne que l’on utilise dans la fabrication du vin et ce, depuis le moyen âge. 

Ces raisins issus de cette culture sont un peu particuliers : les formes des feuilles et les grappes sont dans une autre forme, la couleur des raisins à maturité est plus foncée et leurs goûts sont différents. Dans le domaine de l’œnologie, certains cépages se distinguent et entre autres, on peut citer le pinot noir, le merlot, le trousseau, le chardonnay et le grenache. Pour ce dossier, nous allons plus nous concentrer sur ce dernier.

Le grenache : un cépage noir pour les vins rouges

On parle souvent de grenache noir, mais ce dernier a également d’autres variantes. Ce cépage noir est d’origine espagnole.

Il provient de la province d’Aragon et il s’étend au-delà de cette frontière au XVe siècle avec l’expansion du royaume aragonais. On en trouve alors dans la Sardaigne, en Corse et à Roussillon.

À la grande surprise des viticulteurs, le littoral provençal contribue efficacement au développement de ce cépage. Actuellement,  c'est le cépage le plus cultivé, et ce, à travers le monde entier. Il est très utilisé dans la fabrication de grands vins rouges et c’est ce qui donne la puissance, la coloration et la générosité de ces vins rouges.

Il peut aussi être utilisé pour les vins rosés et les vins doux naturels et pour ces boissons-là, on ressent plus les arômes un peu particuliers, la douceur ainsi que les notes sucrées.

Les particularités du grenache

Dans les champs, il est très facile à repérer. Il est caractérisé par un port dressé et des rameaux vigoureux. Il se distingue aussi par sa peau dure, épaisse et bleutée.

Les grappes sont de plus grandes tailles comparées aux autres grappes. Elles sont lestées de gros grains, ronds et juteux. Son feuillage tend plus vers un vert clair et il est plus glabre et luisant. Pour ce qui est de la forme des feuilles, elles sont plus arrondies et les lobes sont moins marqués.

Vous allez reconnaître facilement les bouteilles qui ont été fabriquées à partir de ce cépage. Les vins composés principalement de ce cépage ont une robe rouge et mordorée plus accentuée.

En bouche, il vous réserve également des surprises. Si vous prenez une bouteille de vin rosé fait à partir de ce cépage, celle-ci vous offrira une touche soyeuse à votre palais et sa teinte pâle n’aura aucun effet sur le goût. Pour une bouteille de vin rouge, vous aurez en bouche une explosion de saveurs allant des arômes de cassis et de mûres épicés en passant par une note de cacao, café.

Si la bouteille en question et plus âgée, vous ressentirez plus les notes des fruits secs et les saveurs épicés parfumées. Même s’ils sont si savoureux, l'abus d'alcool est dangereux.

Trois variantes du grenache

Si on rencontre souvent le grenache noir, sachez qu’on peut aussi retrouver ce cépage dans d’autres couleurs, dont le blanc et le gris.

Ces deux variantes sont utilisées dans la production des vins blancs. Le blanc a besoin de plus de fraîcheur pour éviter la lourdeur en goût et pour améliorer la qualité. Vous aurez également toute la gourmandise et l’onctuosité avec cette variante s’il est parfaitement équilibré en fraîcheur.

Le gris n’est pas souvent rencontré, mais il y en a quelques pieds dans les vignobles du Roussillon. Il est utilisé pour la fabrication des vins blancs de Collioure et des vins de pays des Côtes Catalanes et c’est ce cépage qui explique la complexité des saveurs. Les bouteilles qui sont produites à partir de ce cépage peuvent avoir une couleur plus ou moins grisâtre.

Grenache

Un cépage à deux facettes : résistant et sensible

C'est un cépage très vigoureux et productif. Il n’est pas aussi complexe, mais pour un développement optimal, il demande un sol plus graveleux et caillouteux peu acide. Un viticulteur peut avoir près de 20 hl de vins doux naturels sur un hectare et cette production s’élève à 100 hl par hectare si le cépage est cultivé en zone de plaine. Aussi résistant qu’il laisse paraître, ce cépage est très sensible à l’excoriose, à la pourriture grise et aux vers de la grappe. Il faudra également prendre des précautions pour le protéger de la nécrose bactérienne. Ce cépage est aussi sensible au mildiou et à l’oïdium. Dans toute cette panoplie de faiblesse, le grenache n’aura aucun problème aux nématodes meloidogyne franc de pied s’il est cultivé dans les zones sableuses littorales. Il résiste parfaitement à la sécheresse, mais il craint parfois la coulure surtout au moment de la floraison.

La viticulture du grenache en France

Ce cépage est cultivé dans le midi, notamment dans la vallée du Rhône, dans le Languedoc-Roussillon et en Provence. Il représente plus de 100 000 hectares de vignes en France. Les vins de grandes appellations ont recours au grenache : on peut citer parmi tant d’autres les Châteauneuf du Pape, les Tavel, les Côtes de Provence, les Costières de Nîmes et les Côtes du Rhône. Pour la production des vins secs rouges et corsés, il est souvent associé au Mourvèdre et à la Syrah et c’est ce qui donne ses meilleurs résultats.

PinotBleu - Grenache

Les vins de la vallée du Rhône et du Languedoc Roussillon

Les grands vins de la vallée du Rhône sont fabriqués principalement à base de grenache noir et c’est le cas des Côtes-du-rhône. Ces bouteilles de vin se distinguent par leurs arômes de fruits rouges et noirs mûrs et par leurs tanins doux et ceci s’explique bien évidemment par le cépage. Les vins du Languedoc Roussillon sont très proches de ceux de la vallée du Rhône, mais comme le terrain où on cultive ces cépages ne sont pas les mêmes. Les vins du Languedoc Roussillon sont plus forts en goût et plus généreux. Ils sont également souvent assemblés avec des syrahs. N’oubliez pas que la consommation d'alcool est dangereux pour la santé.