Le champagne, le vin des fêtes par excellence

La Champagne est une région française dans le nord-est et c’est de celle-ci que vient l’appellation du vin effervescent le « champagne » ou le « vin de champagne ». Cette boisson est protégée par le label officiel français AOC. Il est alors clair que toute boisson effervescente ne peut être appelée « champagne », car ce dernier a quelques spécificités.

Les premières productions dans la Champagne

Cette boisson n’est pas aussi récente que l’on pense. Au Moyen-Age, la Champagne a commencé à produire des vins tranquilles qui ne sont pas effervescents. Appelés vins clairs ou vins natures, ceux-ci semblent séduire les Français et sa réputation ne s’est pas limitée aux frontières de cette région. La réussite s’explique par l’appui du roi Henri IV. Quelques siècles plus tard, le moine cellérier Dom Pérignon apporte des améliorations au vin clair en assemblant différents crus et en contrôlant la prise de mousse à la deuxième fermentation. Après quelques difficultés sur le contenant, la boisson sous l’appellation « champagne » acquiert un rayonnement international à la fin du XVIIIe siècle.

Les grandes étapes pour la fabrication du champagne

La légende raconte que c’est Dom Pérignon qui est à l’origine de la découverte de ce fameux vin de champagne et lorsqu’on parle de la fabrication, on fait souvent allusion à la méthode champenoise. Pour ce faire, ce grand monsieur avait coulé de la cire d’abeille pour boucher le goulot des bouteilles afin d’avoir une meilleure étanchéité et une conservation optimale du gaz à l’intérieur. Rappelons que les cépages utilisés pour la production du champagne sont le pinot noir, le meunier et le chardonnay. La première étape de fabrication consiste à la fermentation alcoolique qui transforme le sucre naturel dans le raisin en alcool pour avoir un vin dit tranquille. De nombreux liquides venant de différentes vendanges sont par la suite assemblés et la boisson résultante, « le champagne », est mis en bouteille avec de la levure et du sucre. Les vins champagnes passent aussi par l’étape de fermentation malolactique pour que la levure transforme le sucre en alcool et en gaz carbonique. Ce gaz est retenu dans la bouteille et il se dissout dans le vin et c’est pour cette raison que le champagne a des bulles. La maturation est l’étape suivante et pour ceci, les bouteilles sont stockées dans une sombre cave naturelle en calcaire sur un, deux ou trois ans. Pour ne pas avoir les lies, les grands producteurs tournent les bouteilles chaque jour pendant la période de maturation.

Les différents types de champagne

Vu que cette boisson résulte d’un assemblage, vous allez avoir le choix entre différents types de champagne. On peut avoir le champagne brut qui est la boisson de référence pour cette catégorie. Il se distingue par son faible dosage en sucre et il est idéal pour l’apéritif et durant le repas. Le champagne brut millésimé est fabriqué à partir de vin de la même récolte. Le millésime prime une année de vendange exceptionnelle et la boisson passe en cave au moins 5 ans avant d’être mise sur le marché. Le champagne demi-sec est idéal pour accompagner un dessert et il se distingue par son dosage élevé en sucre qui peut atteindre 24 gr par bouteille. Le champagne rosé résulte de l’assemblage du vin rouge et du vin tranquille. Le champagne qui est fabriqué exclusivement à partir de raisins noirs à chair blanche est appelé le champagne blanc de noirs. Ce dernier se caractérise par sa puissance et la large palette aromatique qu’il offre. Le champagne blanc de blancs est produit à partir du cépage blanc et il est très apprécié pour sa fraîcheur et sa délicatesse. Parmi les champagnes proposés en bouteilles magnum, vous pouvez aussi trouver le champagne sans année. C’est la boisson dont les maisons de production sont plus fières. C’est un champagne très rarement millésimé. La cuvée spéciale de champagne résulte d’une composition de vins les plus subtils.

PinotBleu - Champagne

Quand prendre du champagne ?

On prend souvent le champagne pour une fête ou pour une célébration particulière. Cette boisson peut accompagner tous vos instants de bonheur. Vous pouvez prendre du champagne à tout moment de la journée, mais pour que vos papilles puissent découvrir les meilleurs goûts, il est conseillé de déguster le champagne en fin de matinée ou en début de soirée. À ces moments, les papilles sont plus sensibles. Il est possible de prendre le champagne avant ou pendant les repas. Il faut aussi savoir le servir correctement pour une meilleure dégustation.

Servir le champagne à une bonne température et dans un verre adapté

En effet, il est souvent difficile de savoir quand vous devez sortir la bouteille de magnum de champagne. La température idéale de service pour ce vin mousseux est entre 7 °C et 9 °C. À ces températures, vous aurez une meilleure perception des saveurs et des arômes. Si vous ne disposez pas d’un outil pour mesurer la température, il faudra se référer aux bulles. Pour un champagne servi à une température tiède, vous allez constater une explosion des bulles. Pour un service très froid, ces bulles vont être plus discrètes. En effet, plus c’est froid, moins ça bouge. Autrefois, on servait le champagne dans des coupes. La large ouverture de celles-ci fait disparaître rapidement l’effervescence de la boisson. Prenez alors une flûte plus fine et élancée pour concentrer l’effervescence et pour avoir une meilleure diffusion des arômes. Il est important de garder toute cette effervescence pour un plaisir à la dégustation.

Avec quoi accompagner le champagne en dehors du repas ?

Si vous voulez offrir à vos convives du champagne en apéritif, accompagnez celui-ci d’un plateau de biscuits secs. Comme cette boisson est très acide, les biscuits secs vont préparer les estomacs plus fragiles. Si vous sortez du champagne brut, prenez des biscuits pas trop salés et ni trop épicés pour ne pas gâcher la dégustation. Le champagne sec sera meilleur si vous le servez avec des biscuits sucrés. Pour un champagne brut rosé ou un champagne blanc de blancs, privilégiez les amuses bouches plutôt salées et fraîches comme un foie gras sur toast de pain d’épices ou des légumes en bâtonnets avec une sauce à base de fromage blanc.

Vous connaissez maintenant tous les secrets du champagne et nous vous souhaitons une bonne dégustation !