Choucroute: que boire avec ce plat alsacien?

La choucroute, de l’allemand « sauerkraut », est un plat qui se retrouve dans de très nombreux pays d’Europe, notamment de la France jusqu’à la Roumanie. C’est aussi l’un des plats les plus réputés de la gastronomie alsacienne.

À la base, il ne s’agit pas d’un plat complet mais simplement de chou blanc fermenté dans une saumure.

Il existe néanmoins un véritable plat constitué de choucroute et de plusieurs types de viande et charcuterie, en autres des saucisses. On parle alors de « choucroute garnie ».

L’histoire de la choucroute

Cette façon de préparer le chou, par fermentation, aurait été inventé au IIIème siècle en Chine. Il était servi aux constructeurs de la Grande Muraille de Chine pour les préserver du froid.

On pense que ce serait Atilla et les Huns qui auraient propagé la recette jusqu’en Alsace en 451. C’est donc probablement autour de cette date que l’Europe commence à fermenter les légumes pour mieux les conserver.

Néanmoins, en France, ce n’est qu’au XIXème siècle que l’on entendra parler de la choucroute garnie.

La recette de la choucroute garnie

Il n’y a pas de recette unique et absolue de la choucroute garnie. Il s’agit avant tout d’y ajouter la garniture que vous aimez, dans les proportions que vous désirez. En simple, faites-vous plaisir !

Les ingrédients

Il vous faudra :

  • 1 chou blanc cru,
  • 1 oignon,
  • du lard fumé (300gr),
  • du collet salé (400gr),
  • des saucisses (de Montbéliard et viennoises),
  • des feuilles de laurier,
  • des baies de genièvre,
  • quelques clous de girofle, du Carvi,
  • quelques pommes de terre,
  • un peu de vin blanc sec (de préférence un vin alsacien, comme le Riesling).

Vous pouvez accompagner cela d’un jambonneau et d’une palette fumée.

Étape 1 : la viande fumée

Faites cuire la palette et le jambonneau dans quelques litres d’eau pendant 1h30 à 2h (selon la taille).

Conservez l’eau de caisson et réservez la viande.

Étape 2 : le chou

Faites suer l’oignon émincé dans une poêle, puis réservez.

Coupez le chou en lamelles fines puis lavez-le 2 ou 3 fois. Une fois égoutté, mettez-en la moitié dans une terrine en terre cuite.

Ajoutez-y l’oignon, le laurier, les baies de genièvre et le carvi.

Arrosez avec deux verres de l’eau de cuisson de la viande (et remettez de l’eau sur celle-ci, si elle est encore en train de cuire) et avec un verre de vin.

Recouvrez le tout avec le reste du chou. Appuyez afin que tout le chou soit en contact avec le liquide.

Fermez la terrine, et mettez-la au four à 210 degrés pour 1h30.

Étape 3 : Le lard et le collet

Une fois sortie du four, ouvrez la terrine et retirez environs la moitié du chou. Ajoutez le lard et le collet, puis recouvrez-les avec le chou que vous avez enlevé.

Remettez la terrine au four pour 2h30.

Étape 4 : Finir sa préparation

Ajoutez le jambonneau et la palette coupés à la terrine. Faites attention à ce que tout trempe dans le liquide. (Ajoutez du jus de cuisson de la viande si besoin). Remettez le tout au four 10 min.

Faire bouillir les pommes de terres et ajoutez-les à votre choucroute. De même pour les saucisses (comptez une cuissons de 20 min).

Tout ce qui est cuit avant le reste doit rester au four (dans la terrine).

Pour servir, retirez les viandes et les feuilles de laurier. Dans un plat, disposez la choucroute et ajoutez les viandes en dômes.

Les variantes 

Au lieu d’utiliser du vin, il est également possible d’arroser le plat de bière ou de cidre. Il est néanmoins conseillé d’accorder cela à ce que vous souhaitez boire lors de la dégustation.

De même, certains remplacent la viande par du poisson, pour créer une choucroute de la mer. Ainsi, n’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes recettes qui existent autour de la choucroute.

Que boire avec une choucroute ?

Un vin blanc sec

La choucroute est un plat assez acide, il est donc conseillé de la marier avec un vin blanc léger et sec. Il faut savoir que l’alliance chou – vins blancs est toujours gagnante.

L’idéal est de boire le vin utilisé dans la recette.

La choucroute étant un plat typiquement alsacien, mettons les vins blancs de ce terroirs à l’honneur. Le Riesling et le Sylvaner fonctionnent très bien. Le Pinot Blanc sera un excellent allié avec ce plat.

Découvrir un délicieux Pinot blanc, parfait avec la choucroute.

Pour en savoir plus sur le Pinot blanc, cet article est dédié à ce cépage. 

Sinon, vous pouvez vous tourner vers le Sancerre ou le Vouvray sec. Enfin, un Chablis fait également bien l’affaire pour les amoureux de la Bourgogne.

Les alternatives au vin blanc

Le vin rouge

Que les amateurs de vin rouge se rassurent : la choucroute peut très bien se marier avec les saveurs de lard fumé. En revanche, attention à bien balancer les arômes avec l’acidité du plat.

Ainsi, évitez les vins tanniques.

Nous vous conseillons des vins souples, comme les Pinot Noirs d’Alsace.

Sinon, choisissez un vin de Tourraine ou de Sancerre.

Bière

Enfin, il est difficile de parler de choucroute sans mentionner la bière, autre star des terroirs alsaciens.

Si vous ne connaissez pas les bières alsaciennes, tournez-vous vers les bières allemandes ou belges, qui sont généralement assez fortes en goût.