L’expérience du vin bio Maine-et-Loire

L’agriculture biologique connaît de plus en plus de succès auprès des viticulteurs français. Pour ceux qui ne saurait pas exactement ce que c’est, qui dit agriculture biologique dit aucune place pour les produits chimiques de synthèse. Les viticulteurs utilisent plutôt des produits d’amendements et de traitements naturels. Par ailleurs, pour obtenir de bons vins biologiques, le travail mécanique du sol est très important.

pinotbleu vin bio maine et loire

Point sur le vin bio

D’un point de vue officiel, le vin biologique n’existe que depuis un peu plus 5 ans (depuis 2012). Avant cette reconversion, on ne prenait tout simplement en compte que la viticulture. Aujourd’hui, il concerne aussi la vinification. Lors des démarches obligatoires dans l’obtention de vins biologiques, aucun traitement synthétique ni d’insecticide n’est autorisé. Depuis quelque temps, la démarche inclut également une légère réduction des intrants au moment de la vinification. Mais la désacidification, l’acidification, l’ajout de tanin, le traitement thermique, l’ajout de soufre, de copeaux de bois et de levures industriels sont toujours autorisés. En résumé, il faut savoir que la principale particularité d’un vin bio c’est qu’il est issu de raisins provenant d’agriculture biologique.

La production de vin bio à la cave

Pour produire du vin bio à la cave, il faut respecter minutieusement une des chartes de vinification de l’agriculture bio. Les pratiques œnologiques sont bien encadrées dans ce type de culture en Mains et Loire. On a donc divers principes à suivre comme la limitation de l’utilisation du SO2 ou l’utilisation de levures indigènes. Selon le cas, l’acidification et la chaptalisation peuvent être soit limitées soit proscrites. C’est la même chose pour les collages et les filtrations. 

L’expérience du vin bio en Maine-et-Loire

Pour goûter à l’expérience du vin bio, vous pouvez par exemple vous tourner vers « Les Faluns », du Domaine des Grandes Vignes. C’est une AOC d’Anjou dans la Loire faisant partie de la sélection PinotBleu. Il a été produit sans sulfites dans un cépage 100 % Cabernet blanc. Ce vin rouge est très léger et saura faire voyager votre palais et votre cœur à travers ses arômes de fruits rouges et de végétaux. Pour mieux apprécier ce vin, on peut l’accompagner d’une blanquette de veau ou d’une omelette aux champignons. Plusieurs domaines sont également réputés dans le Maine-et-Loire comme celui de Gerard Leroux (avec son vin d’Anjou), de Bois-Brinçon et de Fosse-Sèche. 

Découvrir l'Anjou du Domaine Les Grandes Vignes !

Le vin d’Anjou bio

Le domaine Gerard Leroux fait partie des plus célèbres représentants de viticulteurs utilisant la culture biologique en Maine-et-Loire. Le domaine utilise des raisins bio sur environ 10 ha de vignoble à Anjou, et ce, depuis 1964. Il est situé à 40 km au sud d’Angers, sur la commune des Verchers-sur-Layon. Il exploite trois cépages, dont le Cabernet franc, le Grolleau et le Chenin. Le travail des vignes dans ce domaine est très intense, avec un désherbage thermique ou manuel. En procédant ainsi, la transformation de la matière organique est meilleure, on a moins de mauvaises herbes et la vie microbienne du sol est favorisée. Un autre avantage de la production bio à la vigne est le renforcement de la défense des extraits végétaux. Pour bien protéger la vigne, seule la prévention est de mise. C’est pour cela que les viticulteurs n’utilisent que des produits qui sont d’origine naturelle. Par ailleurs, en n’utilisant pas de pesticide de synthèse, ils respectent la faune auxiliaire et la flore tout comme le château de Bois-Brinçon.

Le goût du terroir du Château de Bois-Brinçon

Situé en plein cœur de l’Anjou, le domaine viticole du Château de Bois-Brinçon a été fondé en 1219. Le château est un fier représentant des producteurs de vins biologiques et biodynamiques du Maine-et-Loire. C’est sans nul doute l’un des plus vieux vignobles de la région d’Anjou. C’est en 2006 que le château a décidé de signer la charte bio et a commencé la conversion. Aujourd’hui, le Château de Bois-Brinçon est présent sur 6 communes. On constate qu’il affiche distinctement une diversité viticole propre à chacun de ces terroirs. C’est Xavier Cailleau, propriétaire du Château depuis 5 générations, qui s’en occupe actuellement. Il est convaincu que la qualité de la terre et donc, du raisin est essentielle pour le vin. Avec une grande diversité de ses terroirs, il est parfaitement conscient que la surveillance du vignoble est primordiale. Une conviction partagée par le Château de Fosse-Sèche.

La richesse des arômes du domaine du Château de Fosse-Sèche

Le Château de Fosse-Sèche fait aussi partie des meilleurs domaines du Maine-et-Loire qui utilisent l’agriculture biologique. Il est situé à environ 20 km de la ville de Saumur, à Brossay. Les vignes de Guillaume et d’Adrien Keller s’étendent sur 17 ha. Les sols de Saumur sont de calcaire, mais celui du Château de Fosse-Sèche est composé d’un sol jurassique. On y retrouve de l’oxyde de fer et des pierres à silex, mais aucune trace de calcaire. Chaque parcelle du vignoble est menée en agriculture biologique, qui est certifiée Ecocert. Pour une micro-oxygénation des vins, les cuves utilisées sont ovoïdes et composées de béton d’argile naturel. Grâce à ces cuves, ils peuvent obtenir plus de précision et de finesse sans devoir intervenir souvent. Avec ce procédé, on obtient des vins avec plus de gras en bouche, et de fruits.

La culture biologique a déjà fait ses preuves dans le Maine-et-Loire en offrant de grands vins. L’avenir du vin bio est assuré, la personnalité des grands terroirs ne saurait que s’exprimer pleinement dans les années à venir.

Découvrir l'Anjou, ce délicieux vin bio de Maine et Loire