Le vin Vacqueyras, le caractère du Vaucluse

Issu du département du Vaucluse, au pied des dentelles de Montmirail, le vin Vacqueyras est un des meilleurs vins rouges de la vallée du Rhône. Bien sûr, Vacqueyras produit aussi des vins blancs et des vins rosés, mais à faible quantité. Avec le climat chaud et le soleil bien présent dans la région, Vacqueyras offre un savant mélange de fruits sur-mûris, d’épices et de garrigue.

Présentation du vin Vacqueyras

L’AOC Vacqueyras n’est plus à présenter dans le sud-est de la France, mais il est toujours intéressant d’en savoir plus sur ce vin prestigieux. Il est produit dans le Vaucluse, dans les communes de Vacqueyras et de Sarrians, sur un terroir qui s’étend sur environ 1 400 hectares de vignes. À titre indicatif, la commune de Vacqueyras se situe dans le nord-est d’Orange. Les vins rouges issus de ce cépage sont réputés pour leur parfait équilibre. Toutes les qualités du terroir se retrouvent en harmonie dans leur saveur et leurs caractères.

Complexes, amples et délicats, les Vacqueyras rouges développent des arômes de violettes et de fruits rouges quand ils sont jeunes. Après évolution du vin, on peut percevoir des senteurs de sous-bois, de réglisse, d’épices et de poivre en plus des notes de fruits. La production de vins blancs et rosés n’est pas très importante chaque année, mais ils ont, eux aussi, un caractère bien défini. Le vin blanc est fin et brillant, et le rosé est souple et rond avec des arômes prononcés de fraise des bois et de fleurs. La beauté d’un vin Vacqueyras réside non seulement dans son caractère, mais aussi et surtout dans sa fraîcheur et sa finesse. En 1998, le vin Vacqueyras a été le cru officiel du célèbre Festival d’Avignon.

Saveurs et cépages

Le cépage qui domine dans la production du vin rouge est le Grenache noir (environ 50 %). Mais on retrouve également du Mourvèdre et de la Syrah (environ 20 %). Ces trois cépages doivent obligatoirement représenter l’encépagement de ce vin, à 90 % au minimum. Récemment, on a pu de nouveau utiliser le Carignan, jusque-là interdit. Les vins rouges et jeunes de Vacqueyras ont une robe rouge profond avec quelques nuances de rubis. Les vins de garde, quant à eux, ont une couleur rouge plutôt sombre.

Pour les millésimes de garde, on peut constater au nez un détachement immédiat des fruits : la cerise noire, les fruits confits et la figue. Après quelques années, on peut sentir des notes légèrement fumées, de gibier et de cuir. La puissance et la richesse de ce vin accompagnées d’un décor sublime en fin de bouche forment tout son charme. Son bouquet parfumé et gourmand fait penser à la garrigue et ses nuances dorées offrent un tout autre aspect à ses qualités. Comme pour tous vins et alcools, il est à noter que l’abus du Vacqueyras est dangereux pour la santé.

Vacqueyras, climat et sol

Le climat de cette partie de la France est d’influence méditerranéenne, c’est un véritable atout. Grâce au mistral, le vignoble est assaini et il le préserve de différentes maladies par la même occasion. En effet, les maladies cryptogamiques sont assez répandues, mais avec le mistral, les vignes seront épargnées. Les insectes parasites également seront aux abonnés absents dans cette partie de la région. La température ambiante en été est très chaude et la saison des pluies est très marquée. Mais même avec une humidité élevée en temps de pluie, le mistral permet d’éliminer toute trace d’humidité superflue. En été, le mercure peut grimper jusqu’à 28 degrés Celsius.

Les terroirs du Vacqueyras sont avant tout composés de terrasses glaciaires du Riss et de sols alluvionnaires. Installée au pied des Dentelles de Montmirail, cette AOC repose sur des sols sablo-argileux. Le sol comporte des bancs de galets roulés.

Rendement et meilleurs millésimes 

Côté chiffres, le Vacqueyras représente une superficie de plus de 1 400 hectares pour une production totale d’environ 45 000 hl. On y produit 95 % de vin rouge, 4% de vin blanc et 1 % de vin rosé. Le rendement annuel moyen du Vacqueyras tourne autour de 32 hl/ha.

Le Vacqueyras 2015 fait partie des plus grands millésimes de rouge sec. Son temps de garde moyen est situé entre trois et dix ans. Pour l’instant, ce millésime n’est pas encore conseillé à la consommation, et pour cause, il n’arrivera à maturité qu’en 2018. Pour ceux qui veulent déguster cette petite merveille de la vallée du Rhône, il faudra donc attendre un peu. Si on veut en obtenir au meilleur prix, il ne faudra pas trop attendre, car il pourrait prendre fortement de la valeur chaque année.

La charte qualitative des Vacqueyras

Les domaines et les caves de Vacqueyras ont mis en place une charte de qualité. Cette charte a été mise en place par Inter Rhône dans la vallée du Rhône. Le premier point de la charte stipule que la qualité de l’accueil doit être irréprochable. Ainsi, le domaine doit placer un panneau à l’entrée indiquant qu’il adhère bien à la charte. Le parking doit être à proximité et les abords doivent être relativement propres et en excellent état. Par ailleurs, la propreté du matériel utilisé et celle des locaux doivent être maximales. Parmi les matériels inspectés et nettoyés journalièrement, on a les verres, le parterre, les crachoirs et la table de dégustation. Le caveau doit aussi avoir un point d’eau et un sanitaire. Il est à noter que l’achat de vin n’est nullement obligatoire pour ceux qui veulent participer aux dégustations. Tous ces détails font partie de ce que l’on appelle «l’accueil de qualité».

Le prochain point est appelé «l’accueil de service». Ce point stipule que les vins doivent être servis dans des verres en cristal et que le caveau est ouvert toute l’année. Le caveau est ouvert six jours sur sept pendant l’été et cinq jours sur sept le reste de l’année. De plus, le caveau doit avoir un accès pour les personnes à mobilité réduite, un bon éclairage (sans néons) et une climatisation. Par ailleurs, la décoration du caveau doit être relative au domaine du vin et de la vigne en général. Il propose également des fiches techniques sur chaque vin proposé en anglais et en français. La clientèle pourra, si elle le souhaite, recevoir diverses informations sur les produits locaux (agroalimentaire et gastronomique). Le caveau doit aussi mettre à disposition des clients, l’adresse des caveaux qui adhèrent aussi à la charte dans la région. Le caveau peut proposer aux touristes des informations sur les lieux touristiques intéressants à visiter dans le coin, par exemple. 

Le troisième point concerne « l’accueil d’excellence ». Ce service propose les contacts de différents caveaux avec réservation de l’hébergement et de la restauration en bonus. Pour au moins 24 bouteilles, le caveau peut assurer l’expédition en France. Le caveau a aussi un site web avec une version anglaise ainsi qu’un personnel bilingue (au moins).

Quels plats pour accompagner une bouteille de Vacqueyras ?

Vins rouges, vins blancs, vins rosés… il y en a pour tous les goûts ! Quand on décide de sortir une bouteille de vin, on mise sur un plat en harmonie avec celle-ci afin de construire le parfait accord. En effet, un bel accord plat et vin rend toujours une soirée plus agréable et constitue un véritable bonheur pour les papilles. 

Pour accompagner un Vacqueyras rouge, on peut opter pour un tournedos de canard à la plancha ou de la viande de grison en entrée. Parmi les meilleurs accords plats principaux et Vacqueyras rouge, on retrouve les pommes de terre à l’ardéchoise et la daube avignonnaise, sans oublier la gardiane. Une bouteille de Vacqueyras rouge est idéale pour accompagner du fromage Pont-l’évêque, du Saint-Marcellin ou du Chambarand maigre. Et pour un Vacqueyras blanc, du saumon à la plancha ou encore des rognons de veau à la crème feront parfaitement l’affaire.

PinotBleu - Vin Vacqueyras