A la découverte du vin Viognier

Le viognier est l’un des grands cépages blancs américains principalement. Il est issu du massif du contrefort archéchois du Massif Central. Il se pourrait que la Dalmatie soit la patrie du viognier. Toutefois, il est certain que c’est un cépage aux qualités miraculeuses qu’on cultive depuis plus de 20 ans à Vienne et plus précisément au Sud de Lyon. La souche de ce cépage se retrouve dans plusieurs pays du monde, mais son goût est assez particulier lorsqu’il est élevé en France ou au Condrieu. 

C’est ainsi qu’on le trouve également dans les côtes du Rhône septentrionale, dans la Vallée du Rhône, en côte rôtie, au château Grillet ainsi que dans plusieurs pays du monde. Le vin viognier est également utilisé en Italie, Espagne, Grèce, Suisse ou encore Autriche. On le retrouve également aux Etats-Unis et en Australie où il représente 70% de la surface plantée en blanc. Il se cultive également dans de nombreuses régions viticoles portugaises, en Virginie, en Californie et en Géorgie. Très souvent vinifié seul, ce cépage, également très vigoureux, est moyennement productif. On le taille modérément, car les rendements importants peuvent nuire à sa qualité gustative. 

Zone d’implantation et sols

Le viognier est majoritairement cultivé entre Vienne, au Sud de Lyon et Valence, et, plus au Sud, entre Valence et Orange sur les Contrefort du massif Central. Il est également cultivé sur le sol méditerranéen et légèrement dans le massif de Corse. Il se déploie efficacement dans les zones moins chaudes et apprécient particulièrement les terroirs acides. En vogue, il représentait 14 hectares en 1968 et 2006, 3250 hectares. Pour une production optimale, il est nécessaire de l’adapter en zone méridionale et le mettre à l’abri de la sécheresse. Il est surtout recommandé de ne pas l’engraisser en vue de mettre dans les conditions de production les plus faible possibles. Le cépage a aussi besoin de chaleur pour mûrir au mieux. Cependant, il est préférable de faire attention à l’excès de chaleur susceptible de provoquer une maturation précoce. 

Caractéristiques du viognier 

Majoritairement cultivé dans le vignoble de Condrieu et d’Ampuis, le viognier est un cépage très ancien qu’on utilise pour l’élaboration des vins monocépage dans le sud de la France. Il est donc clair que le viognier appartient à l’encépagement des appellations Condrieu, Château Grillet et Côte Rôtie. Ce cépage se caractérise par un limbe bullé, légèrement frisé sur ses bordures extérieures. Avec une surface intérieure à faible densité, le viognier présente les poils dressés et couchés. Les lobes, quant à elles, ont des dents de taille moyenne. Son côté rectiligne ou convexe a su faire faire de lui un cépage à aspect unique. 

Les grappes et les baies de ce cépage sont toutes de petites tailles. L’extérieur voire l’extrémité du jeune rameau est moyenne de densité avec des poils couchés et les feuilles sont couleur verte avec un aspect bronzé. Quant aux feuilles plus âgées, elles présentent une couleur vert clair ou moyen et sont de forme orbiculaire. Tout comme chez les feuilles plus jeunes, les grappes et les baies des feuilles adultes sont de très petite taille, mais présentent environ 5 lobes. Toutefois, celles-ci ont la particularité d’avoir un sinus assez pétiolaire ou latéral. Le vin de viognier présente une très grange allergie à l’oxydation. Il est donc fortement déconseillé de le mettre à l’abri de l’air. 

Il offre les aromes de chèvre feuille, citron vert, cire, iris, boisé, coing... Le vin viognier produit en bouche une complexité aromatique marquante. Il se décline également sur les arômes de tabac, de miel de mangue, de pain d’épice, le tout associé à une touche de musc, de pêche, de violette, de tilleul ou encore de fruits secs qui se terminent sur un ton minéral. L’excellente nouvelle est que ce cépage ne présente pas une sensibilité particulière aux maladies comme la pourriture grise, ce qui lui permet d’élaborer les vins liquoreux de grande classe, surtout dans les meilleurs millésimes. 

Conseil de dégustation 

Il est clair que le vignoir a su séduire les amateurs du vin de par sa richesse aromatique. Les saveurs les plus traditionnelles sont la violette et la pêche blanche. En bouche, on note le déploiement de certains aromes comme le zeste d’orange, l’abricot confit, les fleurs blanches et le jasmin. Le vin du viognier est très expressif en matière de saveur. De grande qualité, à la fois gras, souple et tout petit peu onctueux, il est très parfumé et n’exige pas une certaine aération avant la dégustation. 

Aérer un vin viognier est une très mauvaise idée. Vin de pays de méditerranée, le vin viognier peut être servi sur un filet de rouget à la provençale, des oranges ou amarites des césars, un risotto aux asperges ou un risotto aux légumes de printemps. Le plus souvent, il est servi à une température comprise entre 10 et 12°C et son temps de garde est de 1 à 3 ans à partir de son millésime. Les vins blancs élaborés à base de ce cépage sont idéaux pour relever le goût des repas épicés originaires de la gastronomie thaïlandaise et Vietnamienne. Le ton floral de certains de ces vins permet de rappeler la saveur du saké qui se marie parfaitement avec du sushi ou sashimi. 

Où trouver un vin de viognier ?

Parmi les sites de vin en ligne qui pullulent sur le Net, PinotBleu est une référence. La plateforme ne propose que les vins issus de l’agriculture biologique ou encore du raisin bio. Boire le vin viognier bio que propose la plateforme, c’est opter pour une alimentation responsable. Vous y découvrirez une gamme variée de vin à base de viognier du Condrieu, des côtes-du-rhône ou des côtes rôtie, tout ce qu’il y a de mieux pour relever la saveur de vos plats. Par ailleurs, choisir un vin bio, c’est opter pour un vin dépourvu de soufre et donc qui vous mettra à l’abri des maux de tête, surtout si vous êtes intolérant aux sulfites. 

Découvrir la sélection PinotBleu

PinotBleu - Viognier