Le Saint Emilion bio

Les connaisseurs distinguent ces vins de Saint Emilion par leur brillance, leur élégance et leur équilibre en saveurs. Ces boissons sont souvent qualités comme vins de plaisir et de partage. Nous allons consacrer cet article aux vins de Saint Emilion et de Saint Emilion Grand Cru tout en passant par ces boissons qui sont nommées bio. 

Découvrir un délicieux St Emilion Grand Cru en bio !

PinotBleu - Saint Emilion bio

L’AOC Saint Emilion 

Lorsqu’on évoque « Saint Emilion », on pense directement au vin rouge qui est produit aux alentours de la ville de Saint Emilion. En effet, il s’agit bien d’une appellation d’origine contrôlée et elle fait partie du vignoble de Bordeaux. Pour cette production, si la ville de Saint Emilion est souvent évoquée, n’oublions pas les autres communes aux alentours qui détiennent aussi cette AOC. Parmi celles-ci, nous pouvons citer la commune de Saint-Christophe-des-Bardes, de Saint-Etienne-de-Lisse, de Saint-Sulpice-de-Faleyrens, de Vignonet et une partie de la commune de Libourne. L’ensemble fait près de 5 400 hectares de vignobles pour une production moyenne de 235 000 hl de vins rouges par an. Sur ces terres, on cultive principalement du merlot, du cabernet franc et du cabernet sauvignon. Ce sont 3 cépages qui entrent dans la production des vins de Saint Emilion. Ces derniers ont la particularité d’être très structurés et étayés par les tanins solides. Avec le temps, le vin de Saint Emilion gagne en rondeur et offre un excellent volume en bouche. Si sur une bouteille, vous pouvez lire AOC Montagne Saint Emilion, AOC Lussac Saint Emilion, AOC Puisseguin Saint Emilion ou AOC Castillon Saint Emilion, sachez que celles-ci sont des satellites de l’appellation Saint Emilion.   

L’AOC Saint Emilion Grand Cru : à ne pas confondre avec l’AOC Saint Emilion 

L’AOC Saint Emilion Grand Cru tout comme l’AOC Saint Emilion se trouve sur la même zone de couverture, notamment dans le Libournais sur la rive droite de la Dordogne. Cependant, les vins de ces deux appellations d’origine contrôlées ne sont pas identiques. Pour avoir la dénomination « Grand Cru », les producteurs sont soumis à des conditions plus strictes. Leur rendement est limité à 40 hl par hectare et le vin doit passer par un élevage de 12 mois minimum. L’aire d’appellation AOC Saint Emilion Grand Cru s’étend sur plus de 4000 hectares et apporte une production de près de 150 000 hl de vins rouges par an. Ces vins de l’AOC Saint Emilion Grand Cru résultent de l’assemblage du merlot qui domine plus la composition, du cabernet franc et du cabernet sauvignon. L’AOC Saint Emilion Grand Cru est composée des grands crus classés A et des grands crus classés B. Les vins de cette AOC se distinguent par leur ampleur, leur trame de tannins fins et serrés, leur côté charnu et charpentée. En bouche, ses saveurs se prolongent et vont sur des notes de fruits rouges.  

La production biologique des vins 

L’appellation « bio » crée une confusion dans le domaine de l’œnologie. Lorsqu’on parle de vin bio, il s’agit le plus souvent du vin issu de l’agriculture biologique et il ne faut pas le confondre avec le vin biodynamique. Pour la production des vins bio, les producteurs se doivent de respecter certaines conditions. Dans les vignobles, ils n’ont pas le droit d’avoir recours à des produits chimiques. Certains produits de synthèse sont autorisés, mais à une quantité limitée dans l’agriculture biologique. Ce concept bio, qui n’utilise pas des produits chimiques, se poursuit également dans les procédés de vinification. Pour ceci, la liste des produits chimiques à ne pas utiliser est bien longue, mais à ceux-ci s’ajoute l’interdiction de certaines pratiques. 

Les traits caractéristiques des vins bios

Dans le rayon des vins, vous allez distinguer les vins biologiques des vins classiques traditionnels par leur couleur qui est moins profonde et moins brillante. La bouteille bio est trouble et tire vers l’orangé que sur le rouge intense ou violacé pour les vins rouges. Lorsque vous le versez en verre, le vin biologique peut laisser un petit dépôt dans le fond. Il est à noter que le fait qu’un vin soit biologique ne se traduit forcément pas par une boisson moins de puissance. Comme pour les vins traditionnels, vous pouvez tomber sur un bon vin bio ou un mauvais vin bio.

Le Saint Emilion Grand Cru de la sélection PinotBleu 

Pour régaler vos convives et pour apprécier les saveurs bio, vous pouvez mettre à table une bouteille du Château Moulin de la Grangère – AOC Saint Emilion Grand Cru – Millésime 2014.

Pour l’élaboration de ses vins, ce domaine respecte aussi l’environnement et déteint même le label Agriculture Biologique depuis 2014. Les vignes y sont travaillées traditionnellement sans apport de produits chimiques et pour enrichir le sol, des légumes et des céréales sont semés entre les vignes. Cette bouteille de grand cru est composée de 75 % de merlot, de 20 % de cabernet sauvignon et de 5 % de cabernet franc. Le vin rouge du Château Moulin de la Grangère – AOC Saint Emilion Grand Cru – Millésime 2014 a une robe rouge rubis.

Lorsqu’on le verse dans un verre, vous allez constater une émanation de fruits rouges mûrs, de fruits séchés avec une légère note de torréfaction. Sur le palais, ce vin offre des tannins souples et soyeux. Vous pouvez également ressentir une touche de gras en bouche. Pour une dégustation réussie, servez-le avec un plat de viande en sauce, un plat épicé ou du fromage à pâte pressée cuite. La température de service idéale pour ce vin est entre 16 et 18°C et pensez à le carafer une trentaine de minutes avant de le mettre à table. 

Dégustez ce délicieux St Emilion Grand Cru !

PinotBleu - Saint Emilion bio