Vin biodynamique définition de l’excellence !

Le vin biodynamique, par définition, est avant tout un vin issu d’une viticulture saine et respectueuse des sols, des hommes et des vignes. De manière générale, la viticulture biodynamique, tout comme la viticulture biologique, a pour objectif d’intensifier et de dynamiser le milieu dans lequel la vigne vit. Il s’agit d’optimiser les échanges naturels entre la vigne et son environnement afin d’obtenir de meilleurs raisins.

Découvrez une sélection de vins biodynamiques

pinotbleu-vin biodynamique definition

La différence entre agriculture biodynamique et agriculture biologique

La biodynamie ou l’agriculture biodynamiqe est une méthode culturale proposée par Rudolf Steiner en 1924. La technique consiste à utiliser des préparations à base de matières végétales, minérales et animales (tisanes, graines, bouse, cornes de vaches…). Cette méthode culturale a pour objectif de valoriser la plante et le sol dans son environnement naturel. On utilise de l’eau dynamisée pour réaliser les préparations biodynamiques. Ces dernières seront ensuite utilisées à des moments précis, selon des rythmes cosmiques et en accord avec le calendrier lunaire. Cette démarche différencie l’agriculture biodynamique de l’agriculture biologique. À partir d’une agriculture biodynamique on peut également produit du vin naturel qui est caractérisé par un taux de soufre inférieur à celui du biodynamique.

Vin biodynamique, une saveur unique

Ce mode de production associé au respect du cahier des charges et du règlement européen en vigueur lui confère un goût unique. En comparaison avec le goût du vin biologique, celui du vin biodynamique est plus représentatif du terroir. Cette différence est surtout due à l’absence de désherbants dans la sève.

Le vin biodynamique se démarque par sa minéralité, sa finesse et par son élégance. Si l’on prend en compte le fait que le concept de la biodynamie implique une vinification plus attentive, il est normal que le vin soit meilleur. Selon différents œnologues, les vins biodynamiques offrent une netteté et une intensité en bouche remarquables. Mais cela reste assurément une question de goût, chacun peut avoir son propre avis. Toutefois, l’on ne doit pas oublier que la vraie force des vins issus de l’agriculture biologique et de l’agriculture biodynamique réside dans les bienfaits qu’ils procurent et leur grande qualité. 

Caractéristiques techniques du vin biodynamique

La production de vins utilisant la culture biodynamique connaît un succès de plus en plus retentissant. Mais il est un peu difficile pour une personne « non avertie » de connaître en détail le vin biodynamique. Lors de la vinification, plusieurs principes doivent être appliqués pour que le vin reçoive ses labels de certification. Il faudra entre autres que les levures soient indigènes, que le collage soit fait sans intrants et que la chaptalisation soit réduite au minimum. Le cahier des charges pour la vinification a donc changé depuis le millésime 2009. En effet, les cuvées Demeter (label de certification) ne sont désormais plus levurées, ni flash pasteurisé ni même acidifiées. De plus, le levurage, le collage, la chaptalisation ainsi que l’utilisation d’enzymes sont méticuleusement contrôlées. D’ailleurs, la certification Biodyvin applique également ces critères pour la vinification de ses vins.

Une partie des experts sont sceptiques

Malgré un succès retentissant, les critiques sont assez divisées quant à la production de vins biodynamiques. Le souci pour ses détracteurs ne se résume pas uniquement à l’utilisation de techniques ésotériques et astrologiques dans le domaine de l’agriculture. Contrairement à la production de vin bio qui fait presque l’unanimité aujourd’hui dans ce secteur, la biodynamie n’a pas encore su convaincre.

Selon certains observateurs, ce genre de pratique ne serait d’aucune efficacité et n’apporterait donc aucune plus-value à la production par rapport à l’agriculture biologique. Bien entendu, les critiques reconnaissent complètement la qualité du vin obtenu par cette méthode, mais elles soutiennent que c’est uniquement grâce à l’agriculture biologique. À titre de rappel, l’agriculture biodynamique repose sur des bases de l’agriculture biologique. Elles soulignent donc que la santé du vignoble et la saveur unique du vin ne viennent sûrement pas des pratiques ésotériques propres à la biodynamie. D’un autre côté, on remarque que les viticulteurs accordent plus d’attention aux détails souvent négligés, mais qui font la différence sur le résultat final.  

Le succès de la biodynamie 

Même si l’agriculture biodynamique n’arrive pas encore à faire taire toutes les critiques, on ne peut que constater son succès de plus en plus grandissant. Pour ceux qui ont adopté cette méthode, le résultat est bien présent : un vin plus épais, frais et doté d’une grande finesse. Certains producteurs et adeptes de cette méthode affirment que le plus important c’est le passage vers l’agriculture bio. En supprimant définitivement les produits de synthèse, le sol des vignobles revit plus facilement.

En France, le vin biodynamique est un produit qui s’exporte très bien, notamment au Japon et aux États-Unis. Les vins qui ont été élaborés en biodynamie sont vendus plus cher que des vins « naturels » par leurs producteurs. Ce prix est justifié par une volonté de retour à la source et par un respect strict de l’environnement des producteurs. Cependant, il n’y a pas de bouteille qui affiche une mention « biodynamique » à ce jour. La raison de ce choix est simple, les producteurs ne veulent pas se servir de ce label comme d’un argument commercial. Leur objectif premier étant de gommer l’image d’une agriculture quelque peu controversée. Ainsi, ils veulent avant tout que les consommateurs se concentrent plus sur le résultat et beaucoup moins sur le mode de production du vin.

Il est à noter qu’un producteur, en France, peut librement pratiquer une agriculture en biodynamie sans forcément obtenir un label de certification. Toutefois, avoir l’un des deux certifications Biodyvin et Demeter donne plus de poids. Aujourd’hui, on constate que de plus en plus de domaines en France adoptent l’agriculture biodynamique. On compte parmi ces domaines, de grands producteurs élaborant des vins de prestige haut de gamme. Depuis peu, la Maison Chapoutier dans la vallée du Rhône ou le Domaine Leroy, en Bourgogne se sont lancés dans la biodynamie. Actuellement, 418 domaines sont certifiés Demeter en France, couvrant environ 5 500 ha de vignes. En parallèle, Biodyvin a certifié 135 vignerons en Allemagne, en France, au Portugal et même en Suisse.

Dégustez de délicieux vins en biodynamie

pinotbleu-vin biodynamique definition