Tout à propos du Vermentino

Le vermentino est un cépage blanc longtemps cultivé dans le massif de Corse et de Rolle pour produire du vin blanc. Ses origines sont un peu méconnues : d’aucuns affirment que ce cépage est originaire d’Italie et d’autres penchent pour une origine espagnole. Sa consonance typiquement Italienne pousse à croire qu’il soit originaire du pays en question. Nous vous disons tout sur ce cépage !

pinotbleu-vermentino

Les zones d’implantation

C’est un cépage exclusivement cultivé en méditerranée, plus précisément en région littorale. Il est le plus cultivé dans le massif de Corse, mais on le retrouve également dans le Rolle (littoral provençal) et dans la plaine du Languedoc comme cépage secondaire. Il se pourrait qu’on le nomme Malvoisie de Corse dans l’île de beauté. C’est un cépage vigoureux qui s’étend depuis 2006 sur 3100 hectares du vignoble. 

Caractéristiques

Le vermentino a pour principale caractéristique d’avoir les grappes moyennes à grosses tronconiques. Ses ailerons sont bien développés. Ses baies sont également moyennes, légèrement éllipsoïdes de couleur blanche qui devient rosée en surmaturité. Il s’adapte facilement au climat chaud, aux zones sèches et à des terrains peu fertiles du pourtour de la méditerrané. Cette situation climatique lui assure une très belle productivité. Taillé court, il est conduit sur du fil de fer, puisqu’il est assez sensible au vent. 

Ce cépage vendangé tardivement est quelque peu sensible à la pourriture acide et assez sensible à l’oïdium. C’est pourquoi, il n’apprécie pas les terrains humides et est débourré selon les aptitudes climatiques adéquates. En effet, ce cépage bénéficie d’un débourrement moyen, une semaine et demi après le chasselas. Il est reconnu par ses jeunes rameaux avec très forte quantité de poils couchés. Ses feuilles sont de couleur jaune lorsqu’elles sont jeunes et de couleur vertes foncées lorsqu’elles sont les plus âgées. 

Elles présentent 5 ou 7 lobes avec un sinus pétiolaire peu ouverts ou à lobes légèrement chevauchants. Latéralement, les sinus sont parfaitement dessinés et profonds. Les nervures quant à elles ont un faible taux d’anthocyanosides. Les vins produits à partir de ce cépage sont des vins blancs de qualité avec une très belle couleur pâle. Ils dévoilent généralement un parfait équilibre, mais manque tout petit peu d’acidité. Il important de noter que ce cépage peut parfaitement s’assembler avec l’ugni blanc.

Vignoble connu pour la culture du vermentino

  • Côtes de Provence

Les Côtes-de-Province est une AOC produite sur une vaste étendue du vignoble de province plus précisément dans les départements du Var, des Bouches du Rhône et des Alpes Maritimes. Les vins blancs offrent un goût de brioche, d’amande verte et de noisette lorsqu’ils ont été élevés sur lies. Les vins cultivés dans ce vignoble ont une bonne aptitude de vieillissement.

Découvrir les rosés de la sélection PinotBleu

  • Costières de Nîmes

Les costières de Nîmes s’affichent sur un tempérament méditerranéen complexe. Elles se révèlent parfois calmes et colorées, fruitées et épicées, sauvage et amadouées et révèle parfois les notes florales. Les vins blancs comme les Terre des Chardons sont fruités et charnus avec les arômes de pamplemousse. 

Découvrir un délicieux Costières de Nîmes

  • Luberon

C’est l’un des cépages les plus méditerranéens de la Vallée du Rhône. C’est un cépage emblématique de la Provence où les vignes élevées depuis l’antiquité. Les vins blancs élaborés à base de vermentino, gardent une finale fraîche se dévoilant sur les arômes d’agrumes. Cette saveur viticole se justifie par le fait que ce cépage est cultivé sur des alluvions caillouteuses. 

  • Ventoux

Sur le territoire de Ventoux, la vigne est cultivée depuis la plus haute antiquité. Le Mont est situé en France dans le département de Vauculse en région de Provence Alpes-Côte d’Azur. 

Toutefois, les côtes de Roussillon, les faugères, la clape, le Minervois, le Languedoc et les vins de Corses sont également les vins issus du Vermentino. 

Découvrir le Ventoux sélectionné par PinotBleu

Conseils de dégustation 

Ce cépage est un raisin pouvant être consommé frais ou secs. Il révèle une note florale et des arômes d’amande verte, de fenouil, d’abricot à grande maturité, pamplemousse, poire, pomme, etc. Il peut donc parfaitement être servi sur les artichauts, le pois gourmand de vierge ou une côte de cabillaud aux rattes. 

Dans la majorité des cas, les vins de Vermentino se boivent jeunes. C’est pourquoi, il nécessaire de les mettre au contact de l’oxygène ou de les carafer. Attention cependant à ne décantés que les vieux vins. La décantation est l’opération qui consiste à séparer la partie solide de la partie liquide. 

Pour en savoir plus sur la décantation, découvrez cet article sur le sujet.

Millésimes du vermentino

2007, 2011, 2014, 2015, 2016, sont les meilleurs millésimes de ce cépage 2002 était le plus mauvais millésime de ce cépage. A noter que 2007 est le plus grand millésime de tous les temps. Les raisins ont été récoltés tôt le matin en vue d’obtenir de bons arômes. Leur fermentation s’est faite partiellement et par macération à froid et le moût est resté en contact avec la pellicule pendant 6 heures environ et à une température de 5°C. 

Après une brève décantation naturelle, le moût le plus clair a été cassé et a commencé à fermenter. La température de fermentation a été maintenue en dessous de 18°C. Le vin a été conservé dans des cuves en acier inoxydable à température contrôlée jusqu'à sa mise en bouteille en février 2008. Les techniques de fermentation utilisées ont rehaussé les arômes et la structure typiques des cépages utilisés. A noter que ce cépage possède 14 clones agréés qui portent les numéros suivants : 639, 640, 766, 795, 856, 876, 912, 913, 914, 915, 963, 964, 1081 et 1082. La plupart du temps, ce cépage porte le nom de « vermentino b ».