Le vin bio s’invite dans les Côtes-du-Rhône Côtes-du-Rhône bio

De plus en plus, les gens se lancent dans le concept bio, tant agriculture qu’en viticulture.

Les raisons expliquant une telle motivation sont multiples. En effet, Le désir de promouvoir la santé environnementale et de consommer plus sain, pousse le vigneron bio à ne produire que des raisins bio.

Qu’il soit bio ou conventionnel, le vin trouve désormais une place de choix sur nos tables et celles de nos hôtes. Toutefois, les vins issus de l’agriculture biologique se répandent partout en France, plus précisément dans les Côtes-du-Rhône. Pourquoi tant d’intérêt sur les Côtes-du-Rhône bio ? Qu’en est-il de leurs caractéristiques et quels sont leurs meilleurs millésimes ?

PinotBleu - Côtes-du-Rhône bio

Le vin biologique des Côtes-du-Rhône : qu’est-ce que c’est ?

Le vin est caractéristique d’une absence totale d’engrais chimique lors de la culture de la vigne. En vinification également, le vigneron prend la peine ne mettre qu’une quantité faible de sulfite dans le vin. Se pourrait-il que la part du vin soit de 8% en France, un pourcentage qui se veut en pleine croissance. Le vin biologique de la vallée du Rhône correspond à 20%. Cette poussée vertigineuse se traduit par la nature des sols. Le soleil et le mistral sont favorables au mode d’exploitation biologique.

Des vignerons engagés dans le respect de l’environnement

Parce que les produits chimiques sont de véritables vecteurs de la pollution environnementale, le vigneron bio des Côtes-du-Rhône opte pour la culture du raisin bio à partir duquel il produit du vin dépourvu de pesticides.

Il travaille en agriculture bio, dans le respect de la terre tout conservant la typicité de son terroir. Les engrais naturels à base de plantes ou de feuilles de tisanes lui permettent de produire des vins naturels. Si le bio s’invite dans les Côtes-du-Rhône, ce n’est pas sans raison.

Il y existe des entreprises engagées depuis plusieurs années dans les démarches raisonnées. Les localités se mettent ensemble, conjuguent leur savoir-faire pour un travail acharné dans la plus grande considération de l’environnement.

Les cépages de la vallée du Rhône

De nombreux cépages permettent de produire du vin bio dans la Vallée-du-Rhône.

En Côte du Rhône septentrionale, la syrah, fortement présente donne essentiellement des vins aux fruits rouges et sur des notes de fruits noirs. Ces vins rouges sont typés, colorés et dévoilent une très belle nuance aromatique. De plus, il y a la roussane et la marsanne qui sont les cépages blancs se trouvant dans la partie Nord de la Côtes-du-rhône. La clairette, le muscat à petits grains et le chardonay sont également les cépages principaux de ce vignoble Rhodanien.

Les cépages comme le grenache et le Carignan offrent le meilleur d’eux-mêmes dans la partie Nord méridionale. Ceux-ci donnent des vins souples. Par contre, la syrah et le cinsault procurent un ton fruité et offre des vins dotés d’une grande finesse. Dans cette zone viticole bio, on note également le mourvèdre qui produit des vins corsés, charpentés offrant une parfaite structure.

Les costières de Nîmes sont issuse d’une imbrication de grenache noir, de Carignan, de cinsault, de syrah et de mourvèdre. Mis ensemble, ces cépages produisent des vins blancs aux saveurs de fruits rouges. A noter de ce fait que tous ces cépages sont cultivés dans la prise en compte des exigences de l’agriculture biologique.

Découvrir ce sublime Costières de Nîmes en bio et biodynamie

Les millésimes

Les vins bio de la vallée du Rhône ont battu le record en 2011. Cette date représente la meilleure vente de toute l’histoire du millésime bio en France. Après plusieurs années où le domaine de l’agriculture biologique se caractérise par la récession, le 2011 arrive avec des chiffres colossaux. Le niveau des récoltes était en forte expansion au cours de cette année-là. Par contre, 2010 était l’année où les chiffres étaient relativement bas, plus précisément dans le Rhône du sud. En 2011, environ 3 000 000 ha de vins bio sont produits, une année qui se rapproche de l’année 2005 où la production était aussi satisfaisante.

Appellations et conseils de dégustation

Le Côtes-du-Rhône dispose de plusieurs appellations et chacune d’elles offre des vins avec un goût particulier. C’est le cas par exemple de la côte Rôtie, Hermitage, le Crozes-Hermitage et la côte du Rhône village.

La côte Rôtie

La résine et la violette font les vins de la côte Rôtie. Ces vins sont dotés d’un bouquet ample avec une très belle intensité aromatique. Ce sont des vins de garde structuré pouvant se conserver plusieurs années. Figurant parmi les plus grands vins de France, ils s’accompagnent très bien de la viande d’agneau, la pintade ou les gibiers. Si ces vins sont vieux, il est préférable de les décanter avant la consommation. Par contre, si les vins sont jeunes, l’idéal est de les laisser au contact de l’air pendant 3 heures d’aération.

Hermitage

C’est le plus grand des vins de la côte du Rhône septentrionale. Il est élaboré à partir du Syrah élaborant des vins très colorés, qui dévoilent un œil de pourpre. Le nez révèle les saveurs de cassis et une infime note de sous bois. Les vins de l’Hermitage peuvent ont plus de 15 ou 20 ans de garde. Il est conseillé de les boire pour les grandes occasions. La Roussanne et la Marsanne sont les cépages majoritaires de l’Hermitage blanc étant idéal avec les viandes blanches, les poissons et les crustacés. Le servir à une température de 16 ou 18°C.

Crozes-Hermitage

Dominés par les arômes de fruits rouges et d’épices, les vins rouges du Crozes-Hermitage sont souples et tendres. Après 4 ou 5 ans, ces vins, dit vins de plaisir, sont prêts à être déguster. De préférence, il faut les consommer sur la charcuterie, les grillages. Les vins vieux de cette appellation doivent être servir sur un coq au vin ou une daube. Il y a par contre les Crozes-Hermitage blanc caractéristique des cépages comme la marsanne et la roussanne. Les vins blancs sont légers et se déclinent sur les arômes de fruits et de fleurs.

Place à la dégustation de ce délicieux Crozes-Hermitage

La Côte du Rhône Village

L’AOC Côte-du-Rhône-Villages est issue de la Côte-du-Rhône. Seules les 95 communes situées dans la partie méridionale du vignoble peuvent bénéficier de la mention « villages ». Les vins produits dans ce vignoble dévoilent les arômes fins. La bouche est élégante et constante et les tannins sont très prononcés, ce qui leur donne un bon potentiel de garde.

Si vous avez besoin des Côtes-du-Rhône bio, profitez de la gamme de vins PinotBleu.

Optez par exemple pour un Châteauneuf-du-Pape, un vin de pays ou une cuvée Saint-Joseph qui est un cru des Côtes-du-Rhône.

Découvrez les autres vins de la sélection PinotBleu

PinotBleu - Côtes-du-Rhône bio