Vin d’Alsace : tout ce qu’il faut savoir

Très connu pour ses vendanges tardives, le vignoble d’Alsace est l’un des plus grands producteurs de vins blancs en France.

Il est situé entre le bas Rhin et les Vosges. Sis à altitude de 400 mètres environ, les vignes se développent dans le Marlenheim à Thann. Le vin d’Alsace existe avant l’arrivée des romains à qui on doit leur vinification. Vignoble méconnu des amateurs malgré la typicité du terroir et la diversité des produits de saison. Ils sont effrayés par les noms grands crus et des appellations à consomme germanique.

Ce vignoble est très apprécié dans le cadre de l’oenotourisme, et ce, grâce à sa route des vins d’Alsace et du savoir-faire des vignerons. Depuis, une vingtaine d’années, le vignoble se conduit en agriculture biologique et en biodynamie.

Les sols du vignoble alsacien

Le vignoble alsacien est jonché par le territoire de Strasbourg et de Mulhouse. Environ 15OO hectares de vigne sont exploités dans les coteaux d’Alsace. Le vignoble bénéficie d’un microclimat sec. Cette aptitude climatique permet aux raisins de murir dans les meilleures conditions. Le climat favorable, la richesse des sols et la particularité des cépages permet d’avoir des vins généreux et élégants.

Plantés sur une faille géographique et contribuant à une vaste variété de sols, les cépages nobles riesling, pinot gris et gewurztraminer donnent le meilleur d’eux-mêmes dans ce contexte climatique. L’Alsace dispose d’un climat favorable à une lente maturation des raisins. Cette lenteur permet l’éclosion des arômes. Les vendanges sont tardives grâces à la sécheresse des sols.

Découvrir un délicieux Gewurztraminer !

Les sols sont constitués de granit, gneiss, calcaire, schiste et grès. Tous sont favorables à la culture des différents cépages comme le Riesling, le sylvaner, le muscat, le pinot gris et tous sont responsables de l’élaboration des vins blancs d’Alsace. Les vins rouges sont exclusivement issus du pinot noir.

PinotBleu - Vin d'Alsace

Les appellations du vignoble d'Alsace

Le vignoble d’Alsace compte 4 types d’appellations notamment, l’AOP Alsace, l’AOP Alsace grand cru (avec 51 terroirs identifiés), le crémant d’alsace (vins moelleux et liquoreux) et la sélections des grains nobles. 

Les crus du Bas-Rhin

De manière précise, les vins du Bas-Rhin sont plus discrets que ceux du Haut-Rhin. Très souvent, ils parviennent dans les sommets de finesse ou den puissance ? Respectivement, on les appelle terroir d’Andlau ou terroir de Barr. C’est le cas des qui s’épanouissent dans les microclimats froids contrairement au gewurztraminer.

Les crus du Haut-Rhin

Les vins les plus typés et équilibrés s’élaborent dans la partie nord du vignoble. Tandis que les rieslings sont très fins et racés, le pinot et le gewurztraminer sont élégants. Le microclimat de Colmar est favorable à la pourriture noble et la spécificité des textures, ce qui est favorable au déploiement du pinot noir et du gewurztraminer.

Alsace

Cette appellation est suivie ou non de l’un des cépages autorisés. Ici, le vin est élaboré ou vinifié à des raisins de ce cépage. Les vins d’assemblage sont classés dans cette appellation.

Alsace grand cru

Alsace grand cru compte 51 appellations et seuls quatre cépages peuvent bénéficier de cette appellation. Notamment, il s’agit du muscat, du riesling, du pinot gris, et du gewurztraminer. Le sylvaner peut profiter de cette appellation grand cru à la seule condition qu’il doit être vinifié sur le terroir de Zotzenberg.

Alsace vendages tardives et Alsaces sélection de grains nobles

Les vendanges tardives sont fabriquées à base de raisins riches en sucre naturel. Le vins dit vendanges tardives possèdent une quantité basse de sucre résiduel. Le vin passe par un contrôle strict de la qualité et est soumis à une consommation obligatoire. Les graines nobles sont les raisins riches en pourriture noble rivalisant avec les plus grands vins liquoreux du monde.

Les cépages alsaciens

Vignoble le plus septentrional de France, le vignoble d’Alsace est le seul à mettre en exergue ses cépages et ses appellations. Voici les principaux cépages élevés en Alsace.

Le riesling

Il est considéré comme le cépage principal d’Alsace. Il s’étend sur 21,8% de la surface du vignoble. Se révélant sous de nombreuses facettes, les vins issus de ce cépage peuvent être nerveux ou souples. Cultivés dans les conditions climatiques exceptionnelles, ils révèlent la typicité du terroir.

Le pinot blanc

En matière d’arôme, sa saveur est proche de celle du chardonay. Avec une bouche et moins nerveuse que le sylvaner, le pinot blanc s’étend sur 21,8% du vignoble Alsacien. Ses vins sont faciles à déguster. Ils se servent sur les crustacés, les entrées et les poissons. Dès fois, on l’assemble à l’Auxerrois qui donne des vins plus riches et plus suaves. Certains vignerons alsaciens le vinifient séparément et il donne les vins plus amples avec une texture, une quantité de sucre et saveur aromatique se rapprochant davantage d’un pinot gris. Découvrez cet article sur le sujet du pinot blanc.

Dégustez ce merveilleux Pinot blanc

Le gewurztraminer

Offrant les vins les plus aromatiques d’Alsace, le gewurztraminer représente 20, 4% de l’étendue du vignoble. Les vins issus de ce cépage peuvent être tant communs que raffinés. Agrémenté de pourriture noble, le cépage produit un nectar que l’on compare parfois aux grands sauternes. 

Le pinot gris

C’est un cépage d’origine bourguignonne. Ses graines sont roses et son parfum peut s’accroître suite à une surmaturité ou à la pourriture grise.   Le vignoble alsacien recouvre 15,4% de ce cépage. Produit en faible maturité, le pinot gris donne des vins légers et très peu demandés. Une fois qu’il est produit en vendange tardives ou sélection de graines nobles, il offre des vins de qualité avec une grande capacité de vieillissement.

Le pinot noir

Les vins rouges alsaciens sont exclusivement élaborés à base de cépage qui représente plus de 10,1% de l’étendue du vignoble. C’est le cépage typique des vins rouges d’Alsace. Les vignerons alsaciens ont pu conserver ce cépage qui reste tout de même méconnu des grands amateurs.

Le sylvaner

Très souvent vinifié sous bois ou en vendanges tardives, le sylvaner occupe 7,5% du vignoble d’Alsace. Il est issu de cépage se caractérise par la franchise des fruits et la puissance des arômes. Les vins sont également dotés d’une très belle minéralité et se déclinent sur une fraîcheur marquante. Toutefois, ce ne sont pas tous les sylvaners qui offrent une bouche savoureuse. Avant de choisir une bouteille, il est important de d’assurer de la fiabilité du vigneron alsacien qui l’a vinifié.

Le muscat

Occupant 2,3%  du vignoble,  le muscat se décline sur deux variétés de cépages : le cépage à petites grappes et le cépage à moyennes grappes. Ces cépages ont la particularité de faire les vins moelleux. En sec, en sélection de graines nobles et en vendanges tardives, les vins sont friands et aromatiques.

Où trouver du vin d’Alsace ?

Il existe des vins d’Alsace fait à base des raisins issus de l’agriculture conventionnelle et des vins d’Alsace issus de l’agriculture biologique. Ces derniers sont très appréciés par les œnophiles vu qu’ils sont dépourvus de pesticides. Consommer un vin bio d’Alsace, c’est opter pour une alimentation responsable.

PinotBleu est un site spécialisé dans la vente du vin bio. Vous pouvez y trouver de meilleures bouteilles et des meilleurs crus provenant du terroir alsacien. Si le vin choisi est jeune pensez à l’aérer avant de le consommer. Par contre, s’il s’agit d’un vieux vin d’Alsace, l’idéal est de le décanter, ce qui permettra de séparer la partie solide  de la partie liquide.

Découvrir les vins bio de la sélection PinotBleu

PinotBleu - Vin d'Alsace