A la découverte du savagnin

Le savagnin est le cépage caractéristique du Jura. Il entre dans la composition du vin jaune. Dans la région du Jura, on s’en sert pour produire du vin de paille. C’est un cépage sauvage qui tire son appellation du nom « sauvanon » ou « savanun ». En Haute-Savoie, il est connu sous le nom de gringet. Correspondant à la dénomination de fromentin blanc naturé, il appartient à la famille des traminers. Nous vous disons tout sur ce cépage !

Origine du savagnin

Son origine est encore méconnue du grand public. Toutefois, il semblerait que ce cépage provienne du Tyrol Autrichien. Il y a quelques décennies que la Franche Comté l’a accueillit et il est aussitôt, devenu l’un des cépages privilégiés du Jura. Il se pourrait qu'il soit originaire de l’Italie. Aussi, il est de la famille que certains cépages dont le petit manseng. Il s’agit d’un vin légende que l’on obtient après 6 ans et 3 mois d’élevage en fût de chêne. Certaines sources dévoilent qu’il est arrivé en Franche comté au XVIe siècle.

Caractéristiques du savagnin

Il se caractérise par un feuillage de couleur vert foncé. Les vins issus de ce cépage ont un goût de silex et de noix dévoilant une grande complexité aromatique.  Ces vins sont assez forts et très sollicités par les amateurs du vin. Disposant d’un très grand potentiel de vieillissement, ils peuvent se conserver au-delà de 100 ans dans un clavelin. Le nez dévoile une saveur de noisettes, de fleurs, de miel et de pomme verte. La bouche est ronde débouchant sur une note beurrée. Il est parfois associé à du Chardonnay pour offrir un vin typé connu sous le nom de « tradition ».

Pour en savoir plus sur le cépage du Chardonnay, vous pouvez découvrir cet article à ce sujet en cliquant ici.

Par ailleurs, c'est un cépage donnant des petites grappes blanches et de taille moyenne. Ses baies de peau épaisse résistent parfaitement à la pourriture grise et aux maladies de la vigne. Sa chair est juteuse et très sucrée. Ce cépage donne le meilleur de lui-même sur les sols marneux (marnes grises). Les schistes gris liasiques et, les éboulis calcaires sont également favorables à la culture de ce cépage. Tout ceci fait qu’il donne des grappes serrées des graines charnues de couleur jaune doré offrant une saveur fine et délicate.

Il produit les vins à vendanges tardives. Il peut produire 35 hl de vin par hectare. Il existe deux grandes familles : le savagnin blanc et le savagnin rose. Le savagnin rose aromatique n’est rien d’autre que le gewurztraminer.  

Vinification du Savagnin

Sa vinification est traditionnelle. Les grappes de taille moyenne sont récoltées en surmaturité. Par la suite, elles sont pressurées et fermentées. La levure permettant de les fermenter est le Saccharomyces Bayanus.  Ce produit est placé au fond de la cuve ou d’un-u fût de chêne et participe au vieillissement du vin tout en l’empêchant de tourner au vinaigre. Au bout de 6 ans et 3 mois d’élévage, le vin peut être sorti des fûts. Les jours après les autres, une voile de levure se forme sur la surface. Sous voile, le vin mûrit lentement et prend une coloration jaune.  

Les différentes appellations du Jura                            

Le jura dispose de plusieurs appellations, notamment le Châlon Chalon, le crémant de Jura, le Macvin du Jura, L’étoile, AOC arbois et bien plus encore. Arbois Mousseux ou le vin de pays de la haute saône figure également parmi les appellations du Jura.

Conseils de dégustation

Certains vins gagnent à être carafés, à l’instar des vins jeunes. Les vieux vins eux par contre doivent être décantés. Les vins blancs du savagnin doivent être servis entre 12 et 14°C. Les vins jaunes seront servis à une température située entre 14 et 15°C. Il est préférable de servir le vin rouge à une température de 15 et 16°C.

Toutefois, les vins produits par ce cépage peuvent être accompagné du foie gras. Les fruits de mers et les fruits secs sont également indiqués pour boire ce type de vin.

PinotBleu propose les vins issus de l’agriculture biologique. Ils sont produits à base de raisins biologiques et disposent d’une faible quantité de sulfites. Ils sont parfaitement indiqués pour les intolérants aux sulfites. 

Découvrir le vin jaune de la sélection PinotBleu

PinotBleu - Savagnin