Tout sur le vin blanc bio

Le « vin bio » est l’appellation courante que l’on donne à ces vins qui sont produits dans les règles de l’agriculture biologique. C’est en 2012 que ces vins ont été reconnus officiellement et le cahier de charges stipule que pour ces vins la pratique biologique ne se limite pas uniquement à la viticulture, mais s’étend à la vinification.

Ne pas confondre vin biologique et vin biodynamique

Le vin biologique est produit à partir de raisins issus de l’agriculture biologique. Ces vignes n’ont subi aucun traitement synthétique et on n’utilise aucun insecticide dans les vignes. Ce concept biologique est gardé pour la vinification, seulement, les producteurs peuvent avoir recours à l’ajout d’intrants en infime quantité et l’acidification, la désacidification, le traitement thermique ainsi que l’ajout de tannins sont autorisés pour cette production. Pour le vin biodynamique, le concept « bio » est poussé encore plus loin. Pour intensifier le sol et pour avoir des matières premières de qualités, les vignerons se réfèrent au calendrier lunaire. Ce qui distingue le plus le vin biologique du vin biodynamique est la quantité de soufre qu’on retrouve dans la bouteille finie. Dans le vin blanc biologique, on retrouve environ 90 mg par litre de sulfites et dans le vin blanc biodynamique, cette quantité est plus inférieure.

Une vinification sous règlements pour la production d’un vin blanc bio

Pour avoir ce type de vin blanc, il faut se soumettre aux conditions mentionnées dans le cahier des charges. Les raisins qui sont utilisés doivent provenir de l’agriculture biologique. Pour la vinification, l’ajout de sulfites est autorisé, mais la quantité est limitée. Dans la production traditionnelle de vin blanc, les sulfites utilisés peuvent aller jusqu’à 200 mg par litre. Pour le vin blanc bio en particulier, la quantité autorisée est limitée à 150 mg par litre. Toutefois, elle peut être augmentée de 30 mg par litre au cas où la teneur en sucre résiduel serait à plus de 2 g par litre. Si le vin blanc bio doit être acidifié, les producteurs peuvent avoir recours à des produits classiques comme l’acide tartrique et lactique. Au cas où des raisins noirs seraient utilisés pour la production de vin blanc bio, la clarification ou la décoloration peuvent se faire avec de l’ovalbumine, de la colle de poisson ou du charbon actif. Pour avoir un vin bio, la concentration à froid, le traitement aux colonnes échangeuses d’ions et l’électrodialyse sont interdites à la vinification.

Vin blanc bio

La production de vin blanc bio

Ces vins blancs bio sont des vins issus de raisins blancs. Ces derniers sont en réalités vertes et le jus produit est souvent clair avec des nuances plus ou moins verdâtres ou jaunâtres. Les baies de raisins sont directement séparées après la récolte et ils passent au pressurage et à la fermentation. Il est rare pour la production de vin blanc bio que les baies passent par la macération. Au résultat, le vin blanc bio qui a été vieilli en fûts de chêne va prendre une teinte plus foncée et les arômes venant du bois se feront ressentir à la dégustation. Le vin blanc bio a une durée de conservation moins importante, car la teneur en tanins est plus intérieure. 

Les caractéristiques des vins biologiques

Que ce soit une bouteille de vin rouge ou de vin blanc bio, vous serez retenu par l’équilibre des saveurs. Comparés aux vins conventionnels, ces vins bio offrent une présence plus importante en bouche et se distinguent par leur côté digeste et savoureux. Pour les vins blancs bio, vous allez ressentir la différence en bouche, car leurs saveurs sont plus denses et son profil sensoriel est plus rythmé surtout pour les vins blancs secs. Même si les qualités des vins biologiques sont très vantées, ce type de vin présente aussi quelques handicaps comme sa sensibilité à l’oxydation. Les vins blancs bio ne durent pas très longtemps en bouche.

Les particularités gustatives du vin blanc biologique

Le vin blanc biologique est très apprécié pour son volume particulier qui n’est ni trop sucré, ni trop brûlant sur le palais. À l’ouverture, on ne ressent pas toujours une explosion d’odeurs comme avec une bouteille de vin blanc conventionnelle. Dans certains cas, vous pouvez même ressentir une odeur de poulailler qui n’est pas toujours très agréable, mais celle-ci va très vite disparaître une fois que vous avez versé du vin blanc biologique dans votre verre. Cette émanation désagréable va par la suite laisser place à une odeur de fleurs blanches, à une fraicheur et à des arômes de fruits. Ces dernières sont aussi plus éphémères et n’offrent aucune prolongation en bouche.

Quelques vins blancs bio de renom

Si vous tenez à déguster avec vos convives une bouteille de vin blanc bio, voici une sélection de vins. Vous pouvez prendre une bouteille du Domaine de la Vallongue – Les Baux de Provence, Garrique 2016 qui vient d’une belle campagne entre Avignon et Aix en Provence. Si vous préférez rester dans la gamme des vins blancs du Languedoc Roussillon, privilégiez ce Mas d’Espanet – vin bio – Freesia blanc qui offre une grande fraîcheur et des notes fruitées particulières. Dans le guide des meilleurs vins de la région de Bourgogne, la bouteille de Philipp Goulley – Chabis AOP – vin blanc biologique 2015 se distingue par ses arômes accentués de fleurs blanches, de fruits et de miel. La bouteille Petit Chablis DOP de Philipp Goulley 2015/16 est offre une apothéose plus fine avec des arômes d’agrumes et d’épices. Vous pouvez également prendre une bouteille du Domaine Olivier Pithon – Mon P’tit Pithon – Côtes Catalans – vins purs bio qui est aussi très bon que les autres vins de cette région.

Pour en savoir plus sur le vin biologique et sur les vins présentés ci-dessus, vous pouvez vous rendre sur cet article.
Pour trouver un très bon vin blanc biologique pour accompagner vos plats lors d’un repas, vous pouvez vous rendre sur le site pinotbleu.com. Découvrez également plus d’informations sur les meilleurs vins de France.

Vin blanc bio

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.