Lexique du vin : chambrer le vin

Chambrer un vin signifie l’amener à la température de la pièce et pour ceci, il doit être placé dans une pièce tempérée quelques heures pour que la bouteille soit moins froide. À la sortie de la cave, la bouteille de vin rouge sera aux alentours de 10 °C Avant le service alors, il faudra penser à le placer dans une pièce quelques heures. 

Comme nos maisons et nos appartements d’aujourd’hui disposent d’un système de chauffage qui maintient la température à plus de 18 °C, il ne faudra pas y laisser la bouteille toute une journée ou encore la placer près d’une source de chaleur. Même si le vin est à déguster dans les 30 minutes après sa sortie de la cave, ce n’est pas une raison de le placer près de la cheminée. Pour le chambrer, il faut éviter de mettre la bouteille dans de l’eau tiède ou près de la cheminée ou du radiateur. On peut considérer qu’un vin est chambré lorsque sa température atteint les 16 – 18 °C, car il sera encore réchauffé dans le verre lors de la consommation.

 « Chambrer le vin », une expression pour le vin rouge

Il est tout à fait normal si vous n’avez jamais entendu l’expression « chambrer un vin blanc », car cette pratique ne concerne que les vins rouges. Le vin, qu’il soit rouge, blanc ou rosé, est conservé dans une cave fraîche où la température peut descendre jusqu’à 8 °C.

Pour la dégustation du vin blanc, la température idéale est la plus fraîche et c’est pour cette raison que l’on vient même à garder la bouteille au plus frais quelques minutes avant d’être consommé. Pour le vin rouge, la température de service recommandé tourne autour de 12 °C. C’est pour une meilleure dégustation qu’il faut le chambrer et rappelons qu’un vin rouge chambré est un vin servi aux alentours de 16 – 18 °C.

Pensez toutefois à bien reconnaître si un vin est bouchonné ou non. Pour cela, découvrez cet article sur le sujet.

La température de service idéale pour le vin rouge

Même si on vous offre une bouteille de vin de grande renommée, pour pouvoir le déguster sous son meilleur jour, il doit être servi à la bonne température et tous les vins n’ont pas la même température de service. Le vin rouge ne doit être servi ni trop chaud, ni trop froid.

Trop chaude, la bouteille de vin rouge peut laisser en bouche un certain gras et laisser des arômes trop forts et trop froide, elle peut prendre son acidité et ses tannins. Si vous avez sous la main une bouteille de vin rouge léger et jeune comme un Beaujolais, il faudra le servir entre 10 et 12 °C. Pour un vin doux naturel rouge, la meilleure température de service est entre 14 et 15 °C. Pour un vin rouge corsé, il faudra le chambrer pour qu’il atteigne les 14 °C. Un grand vin rouge de Bourgogne doit être servi à 15 °C tandis qu’un grand vin rouge de Bordeaux doit être dégusté entre 17 et 18 °C

Chambrer le vin

Inutile de chambrer le vin rouge

On peut vous dire que cette pratique ne servira à rien. En effet, chambrer un vin rouge n’est pas obligatoire si votre appartement est chauffé à 20 ou à 25 °C. La bouteille de vin peut très vite atteindre la température de service lorsqu’il est placé dans ce type d’espace et elle peut être très vite réchauffée. Au-delà de 16 °C, le vin rouge peut perdre ses arômes et la perception de l’alcool sera plus dominante à la dégustation au verre.

Quand ouvrir la bouteille pour le service ?

La bouteille de vin ne doit être débouchée que lorsqu’elle atteint la température de service idéale. Les vins blancs peuvent être débouchés avant ou même juste à l’arrivée de vos convives et ceci ne changera rien à leur goût, ce qui n’est pas le cas avec les vins rouges, surtout si vous avez un vin rouge très jeune. Un vin rouge de 2011, lorsqu’il perd son bouchon, reçoit une bouffée d’oxygène en plus et cette réaction va accélérer l’expression de ses qualités. Pour une meilleure dégustation, il est préférable de le déboucher quelques heures à l’avance. Si vous avez une carafe, pensez à le décanter pour qu’il puisse recevoir le maximum d’oxygène.

Au cas où vous auriez une bouteille de vin rouge plus âgé, il faudra prendre plus de précautions, car les notes fruitées sont déjà moins présents et les arômes sont plus tertiaires. L’exposition à l’oxygène peut alors plus accentuer ces arômes. Il faudra alors l’ouvrir juste au moment de la dégustation.

Conserver une bouteille de vin rouge déjà ouverte

Une fois ouverts, tous les types de vins s’oxydent et ils peuvent ne plus avoir le même goût quelques jours après l’ouverture. Pour le vin rouge en particulier, sa robe peut se ternir et les arômes peuvent s’évoluer : ce qui vous permet de le garder plus longtemps qu’un vin blanc, mais il faudra prendre quelques précautions.

Remettre son bouchon sur la bouteille n’est pas la meilleure solution car même fermée, l’air peut encore circuler dans la bouteille et le vin sera toujours au contact de l’air. Pour que l’oxydation ne soit pas nocive à votre vin rouge, il est impératif de le protéger de l’air ambiant en prenant une pompe à air adapté que vous devez fixer sur le goulot de la bouteille ouverte. En pompant l’air, vous allez ralentir le processus d’oxydation du vin. Il est aussi recommandé de conserver la bouteille au réfrigérateur ou dans une pièce à température ambiante pour que celle-ci soit moins exposée à l’oxydation.

Découvrir une délicieuse sélection de vins rouges.

Chambrer le vin