AOC Côtes de Provence

Les belles bouteilles de l’AOC Côtes de Provence

Le Côtes de Provence est le nom que portent les vins produits dans le vignoble de Provence-Corse qui se trouve au sud-est de la France. Ces vins possèdent le label français AOC et le label européen AOP. L’appellation AOC Côtes de Provence regroupe 84 communes dans le département du Var, du département des Bouches-du-Rhône et une parcelle du département des Alpes Maritimes. L’ensemble fait à peu près 20 000 hectares.

Tout vigneron qui appose cette appellation à sa production doit suivre quelques conditions prévues dans le cahier des charges.  Les bouteilles qui revêtent cette appellation représentent les trois quarts de la production de la Provence, soit environ 130 millions de bouteilles par an. Même si à première vue, les vins de l’AOC Côtes de Provence ont des points de similitudes, ils se déclinent sous une multitude de variétés ayant chacun leurs traits caractéristiques.

Découvrir la sélection des AOC Côtes de Provence de PinotBleu.

Les secrets des cépages

Le vignoble des Côtes de Provence bénéficie particulièrement d’un ensoleillement exceptionnel et des étés chaleureux pouvant atteindre les 35 °C accompagnés de mistral. Les pieds de raisins ne sont pas tous plantés sur un même sol, car dans une partie du terroir dans le nord-ouest, le sol est constitué de calcaire et dans le sud-ouest, on retrouve plus un massif cristallin des Maures et d’Estérel.

Cette différence du sol explique la diversité des crus classés AOC Côtes de Provence qui se caractérisent par leurs goûts, leurs couleurs et leurs arômes. Les vins rouges, rosés et blancs sont fabriqués à partir de grenache, de syrah, de cinsault, de clairette et de sémillon. Ces vins se reconnaissent facilement par leur fraîcheur et leur trait de vieillissement.

L'AOC Côtes de Provence est aussi connu pour la culture du vermentino.

PinotBleu - AOC Côtes de Provence

Les Côtes de Provence rosés

Ces vins de cette collection AOC Côtes de Provence sont très connus et on retrouve parfois des vins rouges et rosés qui affichent sur leur dénomination l’appellation Côtes de Provence avec une autre désignation Sainte Victoire, La Londe ou encore Fréjus. Ce sont les rosés qui se distinguent plus de toute la panoplie de Côtes de Provence. Elles représentent environ 80 % de l’ensemble de la production.

L’intensité de la couleur de leur robe varie en fonction du séjour et de la fermentation en cuves du raisin. La teinte de sa robe peut aller du pétale de rose au saumon soutenu. À la dégustation de ces rosés, on ressent des notes de fruits rouges, blancs et jaunes. On peut aussi avoir sur le palais une légère saveur de vanille, de brioche, de noisette lorsque les vins se trouvent élevés sur les lies. Ces saveurs peuvent aussi être accompagnées d’arômes épicés avec du thym, du laurier et de la garrigue.

En bouche, ces rosés Côtes de Provence offrent une structure très fine et un très bel équilibre. Dans cette collection AOC Côtes de Provence, il y a aussi les crus charpentés aux rouges généreux et les blancs de blanc aux reflets dorés.

Parmi les Côtes de Provence rosés, ces quelques bouteilles se différencient des autres : Le Domaine OTT Clos Mireille Côtes de Provence Rosé Cœur de Grain 2016, le M de Minuty Rosé 2016, le Château Tour Saint Honoré Cuvée Sixtine rosé 2016, le Miraval rosé 2016 et le Domaine de la Bastide neuve Divine rosé 2015.

Les Côtes de Provence rouges

Les vins rouges Côtes de Provence donne des vins rouges ayant une robe grenat soutenue avec des reflets mauves. Cette coloration peut s’intensifier ou s’atténuer en fonction de son origine. À l’odorat, ils sont très complexes car vous allez partir sur des notes de fruits rouges, notamment de la groseille, de la fraise, de la framboise, des notes de fruit noir. En bouche, vous allez ressentir une puissance ou une légèreté avec une matière ample et des tanins robustes.

Pour apprécier les Côtes de Provence rouge, vous pouvez prendre une bouteille de Château de Berne – Hubert de Bouard 2013, une bouteille de Château des Bertrands – Elégance – AOC Côtes de Provence Rouge ou une bouteille de Ludovic B – Cuvée Cyrah ou une bouteille du Domaine de Nestuby Cuvée Château rouge 2015.

AOC Côtes de Provence

Les Côtes de Provence blancs

Les vins blancs Côtes de Provence se caractérisent par leur subtilité et leur finesse. Leur robe a une teinte limpide et brillante, souvent en jaune pâle avec des reflets verdâtres. Au nez, vous allez directement être transporté dans la région provençale avec la fraîcheur et l’intensité. Vous allez sentir des notes primaires d’agrumes et des notes de Provence qui sont représentées par les émanations de l’écorce de pin et de thym accompagné de touches épicées. Sur le palais, vous allez ressentir une attaque plus souple et par la suite une matière généreuse et bien structurée.

L’équilibre entre l’alcool, l’acidité et l’arôme est tout simplement parfait. Pour découvrir cet équilibre, prenez une bouteille du Domaine OTT – Blanc des Blancs 2013 – Côtes de Provence, une bouteille du Château des Bertrands 2012 Côtes de Provence Blanc ou une bouteille du Château des Launes Côtes de Provence Blanc 2013.

Quelques dénominations géographiques des Côtes de Provence

De cette collection des vins Côtes de Provence, on distingue quatre dénominations géographiques de terroir dont les Côtes de Provence Sainte-Victoire, les Côtes de Provence-Fréjus, les Côtes de Provence La Londe et les Côtes de Provence-Pierrefeu. Les vignobles qui revêtent l’appellation Côtes de Provence Sainte-Victoire regroupent les productions qui se trouvent à l’est de la ville d’Aix-en-Provence, notamment au pied de la Montagne Sainte-Victoire. On compte neuf communes pour cette délimitation et les vignobles font environ 203 ha pour une production d’un million de bouteilles.

Le secteur de Fréjus s’étend d’est en ouest sur les collines longeant le fleuve côtier l’Argens. Il couvre près de 17 ha et on enregistre 8 communes du département du Var pour la production des vins de Côtes de Provence-Frégus. Les vignobles des Côtes de Provence La Londe se trouvent en terminaison côtière, au sud-ouest du massif des Maures. 4 communes sont connues pour assurer cette production : Bormes-les-Mimosas, la Crau, le Hyères et La Londe-les-Maures. Les vignobles de cette dénomination représentent à peu près 54 ha. Pierrefeu est la dernière dénomination géographique qui constitue les Côtes de Provence. Elle ne concerne que les vins rouges et les vins rosés. Les vignes des Côtes de Provence Pierrefeu couvrent 12 communes.