Le vin bio Beaujolais : bon à savoir

Lorsqu’on choisit de cultiver la vigne, on a deux choix possibles. Tandis que certains viticulteurs optent pour l’agriculture conventionnelle et d’autres se penchent sur l’agriculture biologique. C’est ce dernier aspect qui fera l’objet de cet article. Nous avons déporté l’agriculture biologique vers le vignoble du Beaujolais. Découvrez illico presto les spécificités et les appellations du vin bio beaujolais.

Le vin bio Beaujolais : qu’est-ce que c’est ?

Le vin est dit bio lorsqu’il est fabriqué à base des raisins issus de l’agriculture biologique. C’est une technique de production à part entière. Elle prône la non-utilisation des produits chimiques de synthèse et d’OGM.  Ainsi, le viticulteur bio choisit de fertiliser les sols avec les produits essentiellement naturels.  Dans le cadre de la culture de sa vigne, il sollicite le compost et les engrais verts. Afin de préserver sa culture des maladies, il utilisera également les substances naturelles. De la mise en terre des ceps de vigne jusqu’à la mise en bouteille, les produits utilisés sont ne sont pas nocifs pour la santé.

Si certains vignerons optent pour agriculture biologique, il  y en a également qui vendent des "vins natures". PinotBleu ne propose que des vins issus d’une agriculture biologique, respectueuse de l’environnement et l’écosystème. Le but est de promouvoir la santé de la faune et la flore. Les vins bio Beaujolais que propose le site sont certifiés AB, Terra Vitis, Demeter, HVE (Haute Valeur Environnementale), garantissant une faible teneur en sulfite.  

PinotBleu - Vin bio beaujolais

Les appellations du vignoble du Beaujolais

Le Beaujolais

Réparti en deux zones géographiques, le vignoble de Beaujolais s’étend de la Villefranche-sur-Saône jusqu’à la Saône-et-Loire. Dans la partie Nord de ce vignoble, 200 hectares sont réservés à la production du Beaujolais blanc issu du Chardonnay.

Beaujolais-Villages

Le Beaujolais-Village est un vin Français d’appellation d’origine contrôlée. Il est produit dans le Nord du département du Rhône et de la Saône-et-Loire. On y cultive essentiellement des vins rouges. Ceux-ci sont obtenus à partir du Gamay. Une partie de la production est vendue en primeur, et plus spécifiquement le Beaujolais-Villages nouveau. Trois zones produisent des vins différents les uns des autres. Du nord au Sud, en passant par le Centre, on retrouve les appellations comme le Saint-amour, juliénas, moulin-à-vent, fleurie, chénas, AOC Brouilly et régnié, Haute-azergue.

Beaujolais Nouveau

Egalement appelé Beaujolais Primeur, le Beaujolais Nouveau est un vin d’appellation d’origine contrôlée. Sa commercialisation est autorisée à la fin de la vinification.

Coteaux Bourguignons

Avant 2011, les coteaux Bourguignons étaient appelés Bourgogne ordinaire ou Bourgogne-grand-ordinaire (BGO). Il produit des vins rosés, rouges ou blancs. Ceux-ci sont cultivés dans les départements de l’Yonne, la Côte-d’Or, Saône-et-Loire et le Rhône.

Brouilly

Le Brouilly est l’appellation communale plus vaste du Beaujolais. Elle recouvre environ 1260 hectares et s’étire sur 6 communes. Les vins du Brouilly se définissent par leur souplesse.

Découvrir un Brouilly d'exception !

Chénas

Le Chénas figure parmi les crus du Beaujolais. Elle recouvre 265 hectares et elle n’est pas très populaire en raison de sa typicité.  Elle s’étend sur deux 2 communes, notamment le Rhône (Chénas) et la Saône-et-Loire (La Chapelle-de-Guinchay).

Chiroubles

Il s’étend recouvre 350 hectares et trouve son équilibre entre 250 et 400 mètres d’altitude. Le sol est chaud et parfaitement indiqué pour l’élevage du Gamay. Au cours d’une année, la quantité de vins produits est en moyenne de 17 500 hectolitres. Possédant une faible teneur en tanin, les vins issus de ce vignoble sont dits féminins.  

Côte de Brouilly

Le vignoble jouxte les pentes du Mont Brouilly et représente une superficie de 310 hectares. Les sols sont dotés de roches d’origine volcanique connue sous l’appellation de « pierre bleue de Brouilly ».

Fleurie

L’AOC Fleurie fait partie des crus Beaujolais. Possédant une superficie de 870 hectares, il est implanté entre 220 et 430 mètres d’altitude. Par an, il produit près de 42 500 hectolitres de vins rouges. Ce vignoble est influencé par trois climats, notamment, le climat océanique, méditerranéen et continental, offrant des conditions adéquates pour l’élevage du Gamay.

Moulin-à-Vent

Il est situé sur les côtes jouxtant les alentours de la commune de Moulin-à-Vent. Il s’étend sur 655 hectares. Du fait d’un parfait drainage, les sols sont secs et donnent des vins aux arômes de fruits et de fleurs. 

Les cépages du vin bio Beaujolais

Le Gamay

Le Gamay existe depuis plus de 14 siècles. Au départ, il est cultivé en Bourgogne, mais il a laissé place au Pinot noir. De nos jours, c’est le cépage caractéristique du Beaujolais. Il est élevé sur les sols siliceux et granitiques où il octroie le meilleur de lui-même. On le retrouve également en Lorraine, en Vallée de la Loire, en Bugey, en Savoie, en Auvergne, etc.  Il s’agit d’un cépage noir à jus blanc. Ses grappes et ses baies sont juteuses et de taille moyenne. Il est également très productif, donnant des vins aux arômes de fruits rouges très fruités et frais couramment appelés crus du Beaujolais.

Le Chardonnay

Le chardonnay offre le meilleur de lui-même sur des sols argilo-calcaires aux altitudes de 300 mètres. Il produit des vins très aromatiques plus précisément dans le domaine des Terres Dorées. Après la vendange annuelle, les raisins sont fermentés en cuve inox ou ciment à des températures très basses. Le printemps est la période indiquée pour la mise en bouteille. Le vin offre un goût très expressif et le nez révèle les arômes de fruit frais.  

PinotBleu - Vin bio beaujolais